Reprise du régime: mes impressions

Depuis deux semaines j’ai repris le régime sans gluten. Je suis toujours en attente des résultats de la biopsie ET de la prise de sang.

Les premiers jours, j’étais contente de m’y remettre, je me sentais tellement mieux physiquement. Mon ventre désenflait, je n’avais plus la nausée, ni de ballonnements, et mes passages à la salle de bain redevenait normaux. Par contre, je ne me rappelais pas que c’était si contraignant au début.

Avant le challenge, c’était devenu ma normalité. Et je vivais chez moi la semaine, chez mon chum le week-end, donc c’était quand même simple. Mais maintenant, j’habite chez lui à temps plein. Et même si lui me dit et répète constamment que ça ne le dérange pas, je trouve ça compliqué. Surtout quand on doit manger rapidement ou en chemin.

Ce week-end, nous allions à Gatineau pour l’Halloween et nous dormions dans sa famille. On est arrêté à l’épicerie en chemin et j’ai acheté 2 repas congelés et une boîte de céréales. Ça m’a permis de manger chez eux sans leur imposer mes allergies. Ils ont posé beaucoup de questions pour pouvoir cuisiner pour moi la prochaine fois.

À la maison, on s’organise doucement. J’ai ma tablette dans le garde-manger. Et ans le frigo, mes pots sont identifiés sans gluten. Mon amoureux sait qu’il doit utiliser ceux-là s’il cuisine pour moi. Au besoin, il me questionne. Il est très attentif. Mais j’avoue que ça me manque de pouvoir prendre la ligne et « caller » une pizza quand on a pas envie de cuisiner.

Jeudi dernier, on devait se rendre à Montréal pour la journée. Les choix pour manger en chemin étaient restreints. Surtout qu’ayant travaillé chez St-Hubert, mon chum en a fait une overdose… On a fini au McDo où j’ai expliqué de long en large mes allergies à la caissière. J’ai mangé une salade pré-emballé avec de la vinaigrette balsamique. (Je n’ai eu aucun symptôme ensuite)

Parcontre, depuis 3 jours, mon appétit a beaucoup diminué, j’ai la nausée après chaque repas, et depuis dimanche, mes selles sont liquides. J’ai bu un ceasar samedi soir, la vodka est supposée être sans gluten, le clamato aussi et le rimmer venait d’épicure. En principe, tout devrait être safe, alors je ne sais pas d’où ça peut venir. J’ai vraiment hâte d’avoir mes résultats pour mettre de l’ordre dans tout ça. Je me demande si ce n’est pas juste mon corps qui doit se réhabituer au régime sans gluten après 6 mois de challenge… C’est triste de manger quand ça nous rend malade…

Donc voici où j’en suis après deux semaines, et désolée si mon post est un peu décousu, ma tête l’est aussi!

Publicités

Une piste prometteuse: le fructose!

J’arrive tout juste d’un rendez-vous avec ma nutritionniste, et ma seule pensée est: »Pourquoi je n’y suis pas allée plus tôt »?

Bon, j’y suis pas allée depuis août en fait, j’attendais d’avoir les résultats des tests et de connaître la cause de mon reflux gastrique pour aller la voir. Puis, la semaine dernière, tannée d’attendre d’obtenir des rendez-vous (des réponses!), j’ai décidé d’aller la voir en me disant que peut-être elle me donnerait des trucs pour manger sans avoir mal, ou au moins, pour diminuer le reflux la nuit. Elle a fait mieux que ça.

Quand on s’est parlée pour prendre rendez-vous, elle m’a questionné longuement sur mon état, mes symptômes, les tests passés, etc. Quand je suis arrivée dans son bureau, des papiers m’attendaient devant ma chaise. Elle a de nouveau pris de mes nouvelles, puis m’a dit qu’elle ne regrettait de ne pas y avoir pensé avant mais que les douleurs qui me restent viennent peut-être d’une malabsorption du fructose. Malabsorption (ou intolérance) causée elle par la maladie coeliaque.

Je n’en sais pas encore beaucoup sur le sujet, mais en gros, le fructose mal « digéré » ferment dans les intestins, causant douleur, diarrhée, et reflux. Par contre, je ne dois pas couper complètement les fruits, juste diminuer la quantité de certains. Je vais donc aller faire des recherches sur le sujet et voir comment l’intégrer à mes autres restrictions.

Le bon côté de tout ça, c’est que ce n’est pas une diète strict comme pour le gluten, et que ce n’est pas dangereux comme l’allergie aux noix. Si je sors, je n’ai pas à m’inquiéter si le repas contient du fructose. Et ce n’est pas permanent. On va commencer par voir si ça me soulage, et ensuite, essayer de réintégrer/ augmenter les quantités, et déterminer un seuil de tolérance.

D’ici quelques temps, je vous reviendrai sur ce sujet, pour vous dire comment ça se passe, et si ça m’apporte des bienfaits, lesquels, etc. 🙂

Et vous, voyez-vous une nutritionniste? Est-ce que ça vous a aidé? Connaît-elle bien la maladie coeliaque et ses « à côtés »?

 

Tortillas Udi’s

Un autre délicieux produit de la compagnie Udi’s! Cette semaine, j’ai enfin pu mettre la main sur ces tortillas. J’avais envie de les essayer depuis un moment, mais je ne les avais jamais vu nulle part. (en passant, un petit truc dans ce temps-là, demandez -les à votre épicerie, si plusieurs le demande, ils finiront par les mettre sur les tablettes!)

Voici mes commentaires. Tout d’abord, elles sont vraiment moelleuses. Je les ai mise au micro-onde environ 30 seconde (congelées) et je les ai laissé refroidir. Elles sont assez moelleuses pour pouvoir les rouler sans qu’elles cassent et craquent! Le goût est doux. Peu importe ce que j’ai tartiné dessus, le goût des tortillas n’a pas modifé le goût du Nutella ou du beurre d’arachide. Le seul point faible que je leur ai trouvé, c’est qu’elles sont farineuses et on le sent sur la langue, mais ça, ça fait partie de la vie sans gluten!

Une petite idée que ma nutritionniste m’a donné, on peut s’en servir comme base pour faire des mini-pizzas!

Vie sociale: des hauts et des bas

Vivre avec la maladie coeliaque, c’est accepter que ça va affecter plus ou moins notre vie sociale. Certains amis auront peur de nous recevoir par crainte de nous rendre malade, on devra amener notre lunch à peu près partout où l’on va, ou certains essaieront de cuisiner pour nous mais feront des erreurs qui nous empêcheront de manger ce qu’ils ont préparé. Ce n’est pas leur faute, nous même on a mis des mois à apprendre à cuisiner sans nous rendre malade. Ça, c’est le « down » Mais il y a Iaussi  ceux qui cuisineront pour nous et prendront la peine de poser des questions (auxquelles je réponds avec joie!) et s’informer. Ma mère cuisine pour moi et comprend très bien le principe de la contamination croisée, je mange sans crainte chez elle. Elle me téléphone dès qu’elle a un doute, et chaque fois, ça me touche qu’elle mette le temps de cuisiner pour moi malgré les complications. Ça, c’est touchant… C’est mon « up »!

Aujourd’hui, j’en ai vécu tout un… Une de mes amis proches va bientôt avoir son premier bébé, et sa soeur lui a organisé un shower. Ma copine l’a aussitôt mise au courant de mon intolérance au gluten et sa soeur a pris la peine de s’informer. Elle m’a envoyé un courriel pour me poser des questions et a pris la peine de lire certains articles de ce blog. Déjà, juste ça, j’étais touchée qu’on prenne la peine de s’informer…

Ce matin, au réveil, je n’étais pas en super forme. Depuis jeudi soir, mes intestins me font souffrir, crampes et brûlements. Hier, j’avais le ventre enflé, un peu de nausée et j’avais fait une baisse de pression. En gros, je venais de subir une contamination croisée et je ne me sentais pas très forte. Comme c’est une journée importante pour mon amie, j’ai décidé d’y aller malgré les vertiges et le mal de ventre. J’ai donc préparé quelques collations et ma solution orale de réhydratation et je me suis rendue au shower.

Je n’y suis restée qu’une heure malheureusement, je me sentais faiblir. La chaleur, le bruit et l’action autour de moi augmentaient la sensation de vertiges, mais je suis heureuse d’y être allée malgré tout. J’ai fait plaisir à mon amie, et j’ai rencontré des gens gentils et compréhensifs… mais surtout, une belle surprise m’attendait. La soeur de mon amie, une jeune femme que je n’avais jamais rencontré, a pris le peine de faire un gâteau au quinoa pour que je puisse manger avec eux. Je me sentais vraiment moche de devoir quitter, mais je craignais de ne pas être en état de conduire si j’attendais trop. Juste comme je quittais, la mère de mon amie m’a préparé un petit morceau à emporter avec moi…

La maladie coeliaque nous en fait vivre beaucoup, des journées parfois difficiles à ne pas comprendre son corps, à devoir tenter de déchiffrer ce que notre corps nous dit, trouver ce qui nous a rendu malade… mais on vit aussi de très beau moment comme celui-ci et je les en remercie!

J’avais pris une jolie photo du gâteau avant de le manger mais ce soir, mon BlackBerry refuse de la transférer ici, j’essaierai à nouveau demain… et en passant, il était très bon!

Une caricature cocasse!

Ma meilleure amie, Valerie Boucher,  a fait ce dessin ce soir pour s’amuser. Ça m’a beaucoup fait rire alors je lui ai demandé la permission de le partager avec vous et elle m’a gentiment autorisé…

Cliquez sur la photo pour l’agrandir!!!

gluten 001

Merci encore Val!!!

Sauce à Poutine- La Maison Cannelle

Je suis toute énervée de venir vous présenter cette sauce. Je viens tout juste de m’en faire pour la première fois, et vraiment, c’est une belle découverte. Je l’ai mise sur une boulette de steak haché, avec des oignons rôtis dans la poêle et des petits pois, un repas que je faisais dans ma vie « d’avant ». C’est toujours un plaisir quand je trouve des ingrédients qui me permettent de faire une recette que je faisais avant… et avec le même goût ou presque!

Alors la voici, la sauce à poutine de La Maison Cannelle

Elle se vend en pot, c’est une poudre à diluer, simple à faire, et délicieuse. Un peu liquide, la prochaine fois, je délaierai de la fécule de maïs dans un peu d’eau et je l’ajouterai à la sauce pour l’épaissir. Mais niveau goût, elle est très bonne, et la texture aussi.

Je l’ai découverte sur un forum où je vais souvent. Un des membres aime bien commander du poulet et il l’utilise pour accompagner son repas. À force de lire les bons commentaires des autres membres, j’ai eu envie de l’essayer, et je ne le regrette pas! C’est certain que je vais la racheter, et surtout, ça donne envie d’essayer leurs autres produits!