Diète sans fodmap: première rencontre

Hier soir, j’ai eu ma première rencontre avec ma nutritionniste au sujet de la diète sans fodmap. J’ai passé une heure dans son bureau et j’ai pu poser toutes mes questions, ou presque. Je les note dans un cahier pour essayer de ne rien oublier. Ça m’a bien aidé. Pour quiconque entreprend la diète sans fodmap, je recommande de ne pas le faire seule.

J’ai donc appris que je dois vraiment suivre les quantités recommandée sur l’app de la monash. Et si je combien des légumes, je dois ajuster la quantité. Ex: 2 légumes à 12/ tasse, je mange 1/4 t de chaque. C’est cumulatif. Pareil pour le lactose. J’ai droit à 1 tasse de lait dans toute ma journée.

J’ai aussi appris que si mon conjoint utilise des épices avec ail/oignon, on doit faire cuire notre repas dans des poêles séparées.

Si je mange du riz au dîner, il est préférable de manger des patates au souper. Je dois éviter de manger la même chose dans les 2 repas, mais je peux manger le reste du souper au dîner.

On a parlé de ce que j’ai déjà testé et ce qui me manque. On a donc déterminé que j’attends encore une semaine à manger comme maintenant, uniquement ce qui ne me cause pas d’inconfort. Elle m’a dit de ne pas m’inquiéter des carences. Ce qui compte c’est la guérison de mon système digestif. Elle soupçonne une oesophagite (inflammation de l’oesophage dû aux vomissements et au reflux) Si dans une semaine mes symptômes sont contrôlés, j’essaierai de réintroduire le cantaloup. Pendant toute une semaine j’essaie le même aliment chaque jour en commençant par une petite quantité. Toujours en après-midi, 2h après avoir mangé, et 2 heures avant le repas suivant. Et on augmente la quantité chaque jour pour trouver où est ma tolérance.

Aussi, elle m’a dit que je peux boire des eaux arômatisés si l’arôme est naturel et non artificiel.

Finalement, elle m’a suggéré d’aller vers des livres de recette sans gluten et d’adapter ensuite à la diète fodmap pour pouvoir varier mes menus.

J’arrive à manger un peu plus varié, mais le pire ce sont les fruits et légumes. 1/2 tasse c’est mon max de légumes par repas pour le moment, et aucun fruit. C’est ce que je trouve le plus difficile. Par contre j’ai beaucoup moins de douleur et je n’ai pas vomi depuis 10 jours. Mes selles sont plus régulières depuis lundi, et j’ai vraiment moins mal au ventre. C’est plus difficile aujourd’hui mais hier on a soupé tard suite à mon rendez-vous et j’ai eu plus de mal à restreindre mes portions puisque j’avais très faim!!

Farine Robin Hood

La semaine dernière, j’ai reçu une amie pour la nuit. J’ai voulu lui faire un déjeuner spécial au réveil, et j’ai donc pensé à faire des crêpes. J’avais acheté la farine Robin Hood Sans Gluten

 

 

Mais je ne l’avais pas encore essayé. C’était donc mon premier essai avec cette farine. Je dois avouer que je ne l’ai pas tellement aimé dans cette première recette. Je la trouve difficile à travailler. J’ai fait ma recette de crêpes habituelles:

  • Un oeuf
  • Une cuillerée à soupe de sucre
  • Une pincée de sel
  • Une tasse de lait
  • Une tasse de farine

Tout d’abord, quand je la versais dans la poêle, elle ne s’étendait pas. Ça a fait une pâte ferme alors qu’avec les autres farines, ça faisait une pâte liquide. Et donc, mes crêpes étaient plus épaisses, ce qui a modifié la cuisson. Mes crêpes étaient cuites à l’extérieur mais encore molles au centre. J’ai donc dû les couper pour finir de les cuire. La texture aussi était pas génial. Un peu granuleuse, et le goût est fort.

Je ne dis pas que la farine n’est pas bonne, mais je ne la reprendrai pas pour les crêpes. J’ai l’intention de l’essayer dans d’autres recettes avant de me faire une opinion définitive. À noter, si on l’utilise pour des muffins ou des gâteaux, il faudra y ajouter de la gomme de guar ou de xanthame.

Avez-vous essayé cette farine? Dans quelles recettes? Qu’en avez-vous pensé? 

 

 

Boulettes aigre-douce de Maman

Bonjour tout le monde!

Je commence enfin à aller mieux et remonter la pente, et surtout, je recommence à manger un peu plus normalement. Les symptômes de reflux s’estompent doucement, et mon appétit revient peu à peu.

Dernièrement, ma mère s’est mise à inventer des petites recettes avec des ingrédients simples pour varier un peu ce que je mange. Je vous présente aujourd’hui ma favorite. Une petite recette rapide mais très bonne. Réconfortante et automnale. Je l’ai baptisée “Boulettes aigre-douce de Maman”. Pas très originale, mais ça représente bien la recette.

Ingrédients.

Porc haché maigre ou extra-maigre

Oignons

Poivrons verts

Tomates en conserve

Sel, Poivre

Bouchées de bagel Glutino

Un oeuf

 Réduire les bagels pour en faire de la chapelure avec un petit robot. Mélanger la chapelure ainsi que l’oeuf à la viande hachée et former des boulettes.

Hacher les oignons et les poivrons. Faire revenir les oignons dans la poêle. Quand ils ont colorés, ajouter les poivrons. Réserver.

Faire revenir les boulettes. Quand elles ont brunies, réserver. Déglacer la poêle avec les tomates en conserve et râcler le fond pour aller chercher les sucs de cuisson. Remettre les boulettes et les légumes rôtis dans la poêle. Baisser le feu et laisser mijoter.

Saler et poivrer. Servir sur du riz. Ces boulettes se réchauffent bien et s’amènent bien dans un lunch.

Je serais heureuse d’avoir votre avis sur cette recette si vous l’essayez! Bon appétit!

Les crêpes d’Eric G!

Voici une recette de crêpes que nous propose Eric G! N’hésitez pas à partager vos créations avec nous!!! 

***

Des crêpes, des crêpes! Si bon au déjeuner, ou pour dépanner quand on ne veut pas se casser la tête! Quasi identique à la recette de base traditionnelle, on ne change que la farine:

1/2 tasse de farine de riz.
1/2 tasse de fécule de maïs.
1 tasse de lait. (de vache ou végétal)
2 oeufs.
2 cl. à thé de beurre ou de compote de pomme.
1 pincée de sel.

*Le beurre donnera une belle teinte dorée aux crêpes, alors que la compote les rendra plus moelleuses et bien sûr moins grasses, question de goût.
Toujours faire cuire dans une poèle bien préchauffée pour une belle dorure!

Bon appétit!

Croûte à Pizza Kinnikinnick

Je viens tout juste de me faire deux délicieuses petites pizzas grâce à ces croûtes de Kinnikinnick. Et j’ai été encore une fois agréablement surprise par cette marque qui est pour moi un incontournable du garde-manger sans gluten.

On retrouve ces croûtes, comme presque tous les produits de boulangerie sans gluten, dans les congélateurs. Elles se vendent par boîte de quatre, mais dans la boîte, elles sont emballées par deux. Vivant seule, j’ai bien aimé ce détail. On les garde congelées jusqu’au moment de la cuisson.

Elles sont sans gluten, sans soya, sans noix et sans produits laitiers.

J’ai bien aimé le format, parfait pour une personne seule, ou encore, on peut s’amuser et préparer plusieurs mini-pizzas différentes! La texture est vraiment bien. On peut soit la cuire 15 minutes pour une croûte moelleuse ou bien 20 minutes pour une croûte plus croustillante. L’épaisseur est entre la pizza épaisse style gâteau de pâte et la croûte mince. Je l’ai cuite 20 minutes, et c’était à mon goût, croquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur.

Le goût est doux, je goûtais plus mes ingrédients que la pâte et c’est ce que je recherche. Encore une fois, Kinnikinnick me surprend avec un produit très proche de la texture des produits avec blé. Comme pour les bagels, je pense bien pouvoir les servir à ma famille et qu’ils ne voient pas ou peu la différence.

Pour commander.

Je vous montre le résultat:

IMGP1040

 

Et je vous explique ma recette… si on peut dire ça comme ça!

Pour faire une bonne pizza, ça prend une bonne sauce. Je ne connais pas de sauce à pizza sans gluten alors j’ai tout simplement pris de la pâte de tomates que j’ai diluée avec de l’eau jusqu’à ce que la consistance me plaise. Je l’ai assaisonnée avec de sel d’ail et des épices italiennes. Et j’en ai mis une bonne couche sur la pâte.

Pour remplacer le pepperoni, j’ai pris du smoked meat Olymel Sans Gluten (Juin 2013). C’est indiqué sur le paquet.

Par-dessus, j’ai saupoudré des copeaux de style mozzarella Daiya. C’est un produit sans gluten, sans produits laitiers, sans soya et sans noix qui imite le fromage. Une fois fondu, ça s’étire et c’est crémeux. J’étais un peu incertaine en le mettant sur ma pizza, mais finalement, ça a bon goût et c’est agréable à manger.

Sur le dessus, j’ai mis des oignons, poivrons et champignons.

J’ai déposé le tout sur du papier parchemin, puis sur une plaque. J’ai cuit mes deux pizzas à 375 (au four grille-pain préchauffé) pour 20 minutes. Le Daiya avait fondu et ma croûte un peu dorée. Le résultat était délicieux et ça remplit bien. Le mieux dans tout ça, il m’en reste pour un ou deux lunchs!

Bon appétit!!

Petit guide pour bien recevoir un invité « Sans Gluten »

Inspiré par ma belle journée, voici un petit guide pour vous aider à vous préparer lorsque vous recevez un invité coeliaque ou intolérant au gluten. Vous pouvez le télécharger pour vous y référer par la suite. Ce guide se retrouvera aussi sur la page des téléchargements.

Cliquez ici pour télécharger->  Guide

Screen shot 2013-05-25 at 10.19.46 PM

 

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Pain maison

Voici le pain que je viens tout juste de faire cuire ce matin!

Pour la recette, c’est par ici:

http://www.recettes.qc.ca/livre/recette.php?id=213651

Eric, si tu passes dans le coin, tu verras que j’ai suivi ton conseil et je l’ai enveloppé dans un linge humide quand il a sorti du four. Il est maintenant dans un sac hermétique, et je vais essayer de le garder sur le comptoir.

J’ai fait cette recette au four à pain (j’ai une MàP Black&Decker), en respectant l’ordre humide, sec et levure, à la fonction Basic pour un pain de 2l.

Pour réussir son pain sans gluten, il est important de toujours tamiser les farines et de bien respecter les mesures!

Bonne cuisson et/ou dégustation!