Brownies Krusteaz

Oui, encore des brownies.

Hier soir, ma meilleure amie venait chez moi pour notre soirée de Noël. Comme elle a un nouveau copain et qu’ils emménagent ensemble bientôt, on se voit moins. J’avais donc envie de faire un vrai bon souper spécial. Elle et moi, quand on veut fêter en grand, notre « go to », c’est de la fondue. On en avait pas fait depuis un bon deux ans alors c’est ce que j’ai préparé.

Je n’avais pas prévu de dessert de un, parce que la fondue chinoise ça rempli pas mal, et de deux, elle n’est pas une mangeuse de dessert mais plus tard, en feuilletant un livre de recettes que je venais de lui offrir, j’ai eu envie d’un dessert. Je lui ai donc proposé qu’on se fasse des brownies avec le mélange « Krusteaz ». Un mélange sans gluten que j’ai trouvé chez Costco.

Je les aime beaucoup. On a qu’à ajouter un oeuf, de l’huile et de l’eau et au four pour une quarantaine de minutes. Ils se préparent donc facilement, et rapidement.

Pour ce qui est de la texture, ils sont denses et lourds, comme j’aime. Un peu friable, mais un bol d’eau chaude dans le four pendant la cuisson devrait aider. À tester. J’étais trop impatiente d’en manger et j’ai oublié…

Niveau goût, ils sont chocolatés sans être trop sucré que ça tombe sur le coeur. Je ne connais qu’une seule personne qui ne les a pas aimé.

Mon amie, qui est beaucoup plus du type salé que sucré les a trouvé délicieux.

Ce que je leur reproche, même dans un moule anti adhésif, ils ont collés, et ils sont difficiles à couper. Mais une fois dans la bouche, on oublie tout ça!

Publicités

Mélange à gauffres de Wild Roots

Je l’ai dit souvent, j’ai de la chance dans ma malchance. Oui, je dois maintenant surveiller tout ce que je mange sous peine de devoir courir les toilettes, subir un gros mal de ventre, parfois des rash ou une grosse fatigue. Et dans les pires moments, une migraine, ou une stomatite aphteuse… Malgré tout, je me considère chanceuse, de un, parce que j’ai évité l’épipen (j’en ai une peur phobique) mais surtout, parce que je suis bien entourée. Mes parents me soutiennent beaucoup depuis le début, mes amies aussi, par exemple, en me laissant choisir le resto, et même mes collègues qui me partagent leurs découvertes. Et aujourd’hui, le cuisinier de mon lieu de travail m’a fait une gauffre sans gluten!! Et tellement bonne en plus… Il me l’a amené toute chaude, fraîchement sortie du gauffrier avec un choix d’accompagnement. (J’ai pris le sirop d’érable, le choix le plus « safe » pour moi!)

Il l’a fait à partir de ce mélange:

Le plus drôle dans tout ça, c’est que j’en avais fait moi-même la semaine dernière, à partir d’une recette d’un de mes (nombreux) livres de recettes. Les miennes étaient très bonnes mais honnêtement, j’ai préféré celle-ci! C’est certain que le côté « surprise » et « je-n’ai-pas-eu-à-le-faire-moi-même » apporte beaucoup… mais le moelleux aussi! Le goût est doux, proche de la vanille. Souvent, les farines sans gluten ont un goût assez prononcé, et comme il faut faire des mélanges pour arriver à toutes les propriétés du blé, on a quelques goûts qui se mélangent, mais ici, c’est discret. Et elles lèvent bien. Ma gauffre était bien épaisse, style gauffre belge. Et dorée en plus!

Pour la préparation, je ne peux évidemment pas vous en dire beaucoup, mais je ne crois pas que ça ait été très compliqué à faire puisque je ne suis pas la seule à avoir été gâtée!

On peut trouver ce petit délice chez Costco! D’ailleurs, Costco vend de plus en plus de produits sans gluten alors ça vaut la peine d’aller y faire un tour! De mon côté, je vais demander à mon père de m’en ramener lors de sa prochaine visite chez Costco!