Boulettes aigre-douce de Maman

Bonjour tout le monde!

Je commence enfin à aller mieux et remonter la pente, et surtout, je recommence à manger un peu plus normalement. Les symptômes de reflux s’estompent doucement, et mon appétit revient peu à peu.

Dernièrement, ma mère s’est mise à inventer des petites recettes avec des ingrédients simples pour varier un peu ce que je mange. Je vous présente aujourd’hui ma favorite. Une petite recette rapide mais très bonne. Réconfortante et automnale. Je l’ai baptisée “Boulettes aigre-douce de Maman”. Pas très originale, mais ça représente bien la recette.

Ingrédients.

Porc haché maigre ou extra-maigre

Oignons

Poivrons verts

Tomates en conserve

Sel, Poivre

Bouchées de bagel Glutino

Un oeuf

 Réduire les bagels pour en faire de la chapelure avec un petit robot. Mélanger la chapelure ainsi que l’oeuf à la viande hachée et former des boulettes.

Hacher les oignons et les poivrons. Faire revenir les oignons dans la poêle. Quand ils ont colorés, ajouter les poivrons. Réserver.

Faire revenir les boulettes. Quand elles ont brunies, réserver. Déglacer la poêle avec les tomates en conserve et râcler le fond pour aller chercher les sucs de cuisson. Remettre les boulettes et les légumes rôtis dans la poêle. Baisser le feu et laisser mijoter.

Saler et poivrer. Servir sur du riz. Ces boulettes se réchauffent bien et s’amènent bien dans un lunch.

Je serais heureuse d’avoir votre avis sur cette recette si vous l’essayez! Bon appétit!

Publicités

Autocollants/Étiquettes Sans Gluten

Parmi mes récentes découvertes, en voici une que je trouve particulièrement intéressante. Les étiquettes et autocollants « Sans Gluten » de la compagnie glutenfreelabels.

Ils peuvent être utiles dans plusieurs situations mais surtout, ils permettent de diminuer les risques de contamination croisée.

Voici quelques utilisations possibles pour ces autocollants:

  • Pour une personne qui vit avec une famille qui ne sont pas intolérants au gluten et donc qui choisissent de ne pas tous suivre la diète. Elle peut donc identifier ses pots de confiture, beurre d’arachide, son ketchup, sacs de chips ou paquets de biscuits!
  • Pour un parent ayant un jeune enfant coeliaque, il peut étiquetter la boîte à lunch de son enfant rappelant ainsi au personnel de l’école de prendre les précautions nécessaires.
  • En visite, si on apporte un plat sans gluten à partager avec les autres, on peut l’identifier comme étant sans gluten et donc faire penser aux gens de ne pas mélanger les cuillères et d’être prudent autour de ce plat.
  • Pour identifier les restants sans gluten au frigo.
  • En plus  de diminuer les risques de contamination croisée et d’améliorer l’organisation de la cuisine, ils sont une belle façon de faire connaître la maladie coeliaque, l’intolérance au gluten et les problèmes qui y sont reliés.

Personnellement, je compte m’en procurer éventuellement. Il y a plusieurs choix, des petits stickers, des étiquettes sur une corde, d’autres sur lesquels on peut écrire, et même des petits drapeaux à mettre sur la nourriture. En plus, on peut les passer au lave-vaisselle, donc ils sont réutilisables. Et le mieux dans tout ça, ils sont jolis!

Si vous les achetez ou vous les utilisez déjà, n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires!