Reflux et fodmaps

Me voici de retour. Eh oui. Moi qui croyait que le sans lactose résoudrait tout. Je continue de souffrir de plusieurs symptômes chaque fois que je mange.

Depuis quelques mois, j’avais des nausées et vomissements récurrents, ainsi que des maux d’estomac, du reflux presque constant et les intestins qui brûlaient. Ballonnements toujours au rendez-vous, et les selles on en parle pas.

J’ai finalement pu revoir le gastro-entérologue. Il soupçonne des ulcers d’estomac et dans l’oesophage. Me voici avec une diète, pas d’épices, pas de gras, pas d’aliments acides, et on coupe le lactose. Je mange de moins en moins, et surtout, pas de variété… Je décide de prendre rendez-vous avec ma nutritionniste.

Après 2 semaines, je finis par la voir. J’ai perdu 25 livres en 5 mois. Elle me suggère d’ajouter des probiotiques au lait de mes céréales du matin. Et on se revoit dans un mois. Après avoir obtenu les résultats de mes prises de sang, j’ai repris rendez-vous avec elle.

On s’est vu hier soir. Mes prises de sang montrent que l’inflammation a diminué, mon taux de fer a remonté, mais la douleur est toujours là. Je mange des cheerios multigrains et du lait sans lactose, aucun fruit, des légumes cuits seulement, du riz blanc, des pâtes à la margarine, et des viandes grillés. Mes repas sont presque tous pareil. Plus de plaisir à manger, plus de sorties en famille… J’ai perdu un peu plus de 30 livres.

Elle m’a donc suggéré d’essayer l’alimentation sans fodmap. Je viens de m’informer sur le sujet et de m’inscrire sur le site de SOS Cuisine. Une fois de plus, je compte vous tenir au courant de l’évolution de tout ça, en espérant que mes aventures alimentaires puissent aider quelqu’un.

 

Publicités

Gastroscopie et compagnie!

 

Hier, j’ai rencontré le chirurgien pour mon reflux gastro-oesophagien. Ça n’a probablement aucun lien avec la diète sans gluten. Il était très gentil, à l’heure, a pris le temps de m’écouter et de m’examiner. La clinique est propre et bien entretenu. Je trouve ça encourageant.

Tout d’abord, il m’a questionné sur mon passé médical, a pris en note les médicaments que je prends, m’a demandé pourquoi et la dose, puis m’a questionné sur mes symptômes et leur évolution ainsi que ce qui les soulage ou les empire.

Ensuite, il m’a examiné. Mon ventre est toujours sensible au niveau des intestins. Surtout dans le bas et autour du nombril. Et je souffre encore de constipation. L’inverse de temps en temps. Parfois accompagné de sang.

Selon lui, étant donné que je prends 2 pantoloc par jour depuis maintenant 4 ou 5 semaines, je ne devrais plus avoir aucun symptôme. Du coup, il va falloir investiguer. La première étape sera de passer une gastroscopie pour voir s’il ne s’agirait pas d’une bactérie. Les chances sont minces, mais étant donné que c’est quand même ce qui demande le traitement le moins lourd, aussi bien commencer par ça.

Selon les résultats de cet examen, on ira ou pas à l’étape suivant qui est un test de fonctionnement de l’oesophage. On introduit une sonde par la narine jusqu’à l’estomac et on la garde 24h. Cette sonde évalue les mouvements de l’oesophage, la fréquence, la durée et la quantité des épisodes de reflux. Elle permet de voir si le sphincter qui relie l’estomac et l’oesophage fonctionne bien et si l’on doit opérer ou pas.

C’est donc là où j’en suis aujourd’hui. J’attends donc de passer la gastroscopie. Inutile de préciser que j’espère que ce n’est qu’une bactérie et qu’un simple traitement antibiotique me guérira…

Sinon, en général, je trouve qu’il y a quand même un progrès. J’arrive à manger un peu plus normalement. J’ai réussi à réintégrer les fruits. Ce week-end, je tente les produits laitiers. Malgré tout, c’est encore douloureux, j’ai encore des symptômes, et je me fatigue rapidement. Je suis tout de même contente que le processus soit enclenché!

Pour faciliter la digestion!

Voici mes petits trucs personnels pour faciliter ma digestion!

Au quotidien

Sur recommandation de ma nutritionniste, je prends des Probaclac, un probiotique. Dans mon cas, j’ai ressenti les bienfaits en quelques jours, ma digestion se fait mieux, et j’ai moins mal à l’estomac, souvent pas du tout! Je le prends le matin au réveil et il agit durant la journée.

Au besoin

Lors d’une contamination croisée, je prends Digesta. Ce sont des enzymes qui facilitent la digestion. Attention, ils ne permettent pas de manger du gluten, ni de soigner la maladie coeliaque. Ils servent seulement à soulager les symptômes, ils n’empêchent aucunement les dommages à l’intestin ni la production d’anticorps!

Dans la même gamme, il y a aussi le Digest 365 d’Adrien Gagnon, qui aide à soulager les symptômes. Encore une fois, ce n’est pas un traitement mais seulement pour atténuer les symptômes.

Le yoga peut aider pour beaucoup de choses. Quand j’ai mal du mal à digérer, j’aime faire la posture de l’enfant, comme sur ce vidéo. Je ne peux pas expliquer pourquoi, mais ça me soulage.

Finalement, lorsque j’ai mal à l’estomac ou aux intestins, rien de mieux que le bon vieux sac magique ou la bouillotte. Ou encore, un coussin chauffant!

Ce sont mes petits trucs à moi pour m’aider à passer au travers des « crises », quels sont les vôtres? N’hésitez pas à les partager, je les ajouterai à ce post!