Menu sans gluten chez Cora

Certains se souviennent peut-être qu’il y a quelques mois, j’avais eu une belle expérience dans un restaurant Cora? D’autres auront entendu parler de leur nouveau menu sans gluten. Si vous allez faire un tour sur leur site, vous y verrez cet avertissement que ce menu n’est pas adéquat pour les personnes coeliaques ou présentant une intolérance sévère. Et cette fois-ci, ce n’est pas seulement pour se « backer ».

Ce midi, j’ai été y faire un tour avec une amie. On a toujours aimé les restos déjeuners et ça me manque depuis que le gluten est bannie de mon alimentation. Comme j’y étais déjà allée sans problème avant qu’ils instaurent leur menu sans gluten, j’y allais avec une certaine confiance.

J’ai choisi la crêpe au jambon-fromage, servie avec des patates et des fèves au lard, luxe rare, n’en ayant pas trouvé sans gluten. (je sais que les « à table » le sont, mais je ne les ai jamais vu!) Le repas était délicieux, j’ai très bien mangé. Je préfère ne pas m’attarder sur le service, mais disons que c’était lent.

En sortant du resto, je me sentais bien. Pas de douleur mais très très soif. Une heure plus tard, j’avais le ventre qui ‘débordait’ par-dessus ma ceinture que j’ai fini par détacher. Je suis allée prendre un bain chaud, et en sortant, j’avais l’air enceinte de 6 mois, un léger mal de tête et des brulements d’estomac. En 4 heures, j’ai bu 2 litres d’eau.

Je suis sincèrement déçue. Bien qu’ils indiquent que le menu ne convient pas aux coeliaques/intolérants, je me demande à quoi il sert. J’ai cru que c’était encore une petite phrase pour se protéger tel que les  » peut contenir… ». Si le menu ne convient pas aux coeliaques et intolérants, c’est donc qu’il a été conçu pour ceux qui n’ont pas besoin de suivre le régime… donc pour suivre la mode. La mode du « je mange sans gluten pour faire comme les vedettes », ou « pour maigrir », ou encore « parce que c’est santé ». Malheureusement, ce ne sont que des illusions. Le régime sans gluten, ce n’est pas un régime minceur, ni une garantie de santé. Au contraire, plusieurs aliments transformés sans gluten sont plein de gras ou de sucre pour améliorer le goût ou la texture. Le RSG, c’est un régime « médicament ». Le seul moyen de contrôler ( et non soigner), la maladie coeliaque.

Et donc, ce qui me déçoit dans tout ça, c’est que pendant un moment, on a l’illusion qu’on pourra peut-être avoir un nouvel endroit où sortir, (la liste est courte), mais finalement, c’est juste un endroit de plus qui encourage la mode du sans gluten, et fait passer les « vrais » sans gluten pour des capricieux et banalise les dangers de la contamination croisée… Sorry Cora, mais on ne se reverra pas.

Publicités

Un bon petit déjeuner chez Cora!

 

Que fait une coeliaque dans un resto déjeuner? Il y a du gluten dans le pain, les crêpes, les gauffres, les saucisses, le bacon, les épices des pommes de terre… et sans compter le risque de contamination croisée! Drôle d’idée hein? Et si je vous dis qu’en plus, c’est moi qui avait organisé ce déjeuner?

Eh oui, j’avais envie de faire une petite sortie avec mes collègues, et mon resto habituel qui servait du sans gluten a fermé. J’ai pris le bottin et appelé les restos déjeuner de mon coin, et posé mes questions:

  • Servez vous des produits sans gluten?
  • Que faites-vous pour contrôler les risques de contamination croisée?
  • Que faites-vous quand vous avez un client qui doit manger sans gluten?
  • Servez-vous des aliments contenants des noix?
  • Utilisez-vous des noix dans la cuisine?
  • Qu’est-ce que je pourrais manger dans votre restaurant?

Un des restos m’a clairement dit qu’ils ne me recommandaient pas de venir, et me serviraient seulement des fruits et du yogourt. Un oeuf cuit à part? Non…

Puis la gérante du Cora a retourné mon appel et m’a dit qu’ils ont parfois des clients coeliaques, et que si j’amène mon pain, on pourra regarder le menu ensemble et trouver un arrangement. Je n’ai pas senti que mes restrictions étaient un problème pour elle mais plutôt une belle ouverture.

Le matin même, j’ai préparé mon pain dans mes « toaster pockets » , et je me suis rendue au restaurant. J’étais la première arrivée. La serveuse est venue m’offrir du café. J’en ai profité pour préciser mes allergies. Elle m’a fait un beau sourire, m’a dit de regarder le menu et qu’on en parlerait, et m’a précisé que les galettes de sarrasin sont sans gluten.

Mes amies sont arrivées, on a jasé, puis elle est revenue prendre nos commandes. J’ai donc pris les galettes de sarrasin avec des fruits (en précisant pas d’ananas), puis j’ai demandé si les smoothies ne contenaient que des fruits, du jus et du yogourt. Elle m’a dit que c’était sans risque pour moi, et a pris mes toasts. Elle m’a expliqué l’organisation dans la cuisine, tout est par section pour éviter les contacts.

Une autre serveuse est revenue avec mon smoothie, décoré d’un ananas. Je lui dis que je suis allergique, elle me dit : « T’as juste à l’enlever! »

Je répète que je suis allergique, et elle me dit, sec: » Ok, pis j’fais quoi là? » Ce à quoi je réponds que j’avais bien précisé mon allergie. Elle repart et va voir ma serveuse qui lui dit que c’est vrai et d’en refaire un. En passant, un conseil, quand ça arrive, garder le plat contaminé pour vous assurer qu’on ne fait pas que retirer l’allergène.

Ma serveuse est revenue en s’excusant et m’a ramené un autre smoothie. Elle m’a alors demandé si je voulais beurrer mes toasts. J’ai demandé si le beurre avait un contact avec les autres aliments, alors elle m’a amené des petits « cups ».

Mes crêpes étaient délicieuses. En payant 1$, j’ai eu droit à un « cup » de vrai sirop scellé, donc pas de contamination! J’ai pu manger agréablement, avec des amies, et ce n’était pas que des fruits et du yogourt.

Tout au long du repas, la serveuse a été souriante et prudente pour ce qui concernait mes allergies. Et a eu de bonnes réactions. Je n’ai pas senti que je compliquais son travail, même si c’était le cas. Elle a eu droit à un bon pourboire pour la remercier!

Je ne dirais pas que j’y retournerai régulièrement, je ne veux pas jouer avec le feu, mais à l’occasion, pour voir des amis et me sentir « normale », pourquoi pas?

Est-ce qu’il vous arrive de déjeuner au resto? Dans ce cas, où allez-vous, et que commandez-vous?