La semaine dernière, j’ai finalement passé ma coloscopie. Malheureusement, rien ne s’est passé comme je l’avais imaginé.

Tout d’abord, je pensais que la partie la plus difficile serait la diète liquide. Je devais être à jeun à partir de 10h la veille au matin. Et ne boire que des liquides clairs jusqu’au test. J’étais certaine que la faim se ferait sentir rapidement et que je serais faible. Finalement, je n’ai pas souffert de la faim. Ça s’est réellement bien passé. J’ai bu du Gatorade orange, des bouillons de poulet et du 7up.

À 4h pm, j’ai pris 3 comprimés. Peu de temps après, je me suis sentie fatiguée ce qui m’a amené à faire toute une gaffe. Je voulais jeter la sauce du souper de la veille dans la toilette pour éviter des odeurs dans la poubelle. Par inattention, j’ai jeté tout le contenu de la poêle, légumes et rondelles de filet de porc incluses. Résultat, j’ai complètement bloquée la toilette. Au moment où je commençais à boire le laxatif. La partie la plus difficile du test, boire 1 litre en 40 minutes. Le liquide est très (trop!) sucrée et tombe rapidement sur le coeur. Et quand ça commence à sortir…ça sort. En eau. Je devais donc courir à la toilette du sous-sol, tout en essayant de continuer à boire ma potion magique et en tentant (en vain) de débloquer la toilette. J’ai essayé le savon à vaisselle et le mélange vinaigre et « p’tite vache ». Rien à faire. Mon conjoint a mis au moins 20 minutes à la débloquer. En soirée, j’ai continué à boire et visiter fréquemment la salle de bain. Mais rien d’aussi désagréable que j’imaginais.

Le lendemain, à 9h du matin, 2e « shot » de potion magique. Le goût est toujours aussi horrible. Et le liquide toujours aussi efficace. Nous avons adopté un bébé chien de 2 mois. J’avais envie d’aller le promener pour l’habituer à marcher à mes côtés, mais je ne pouvais pas m’éloigner de la maison. Alors on a joué dans la cour et travaillé sur sa propreté à la place!

Vers 12h, ma mère est venue me prendre pour me rendre au rendez-vous. J’avais encore quelques épisodes de selles liquides. J’avais même peur que ça sorte pendant le test. Mais finalement, il y avait plus d’une heure de retard et ça s’est arrêté avant. Vers 1h45 on est venu me chercher et je me suis changée. Quelques minutes plus tard, ils ont posé ma canule. Entre temps, une patiente avait fait un choc anaphylactique sur le sédatif alors ils étaient un peu nerveux. La canule était donc mal posée et ma main engourdissait. Malheureusement, ils étaient très occupé avec la pauvre femme et donc ils n’ont pas pu venir me voir.

Vers 2h45, je suis rentrée en salle. On m’a placé dans la bonne position pour insérer la caméra.  On m’a injecté le sédatif mais comme j’étais trop nerveuse, je ne me suis pas assoupie. Ils  ont commencé le test. Je pensais m’endormir mais ce ne fut pas le cas. J’ai ainsi appris que mon intestin est très long et entortillé. Le médecin a eu de la difficulté à se rendre partout. C’était douloureux mais tolérable. Ça fait une impression de grosse crampe. Le médecin a pris 4 biopsies et retiré un polype bénin.

Ensuite on m’a ramené dans la salle et gardé sous observation 30 minutes. Tout allait bien. Je me sentais un peu fatiguée et j’avais faim mais pas de douleur sauf au bras. Quand on m’a retiré le soluté, j’étais bien contente. Le médecin est venu me voir avant que je quitte. Ils n’ont pas trouvé la cause de mes douleurs. Mon intestin est beau. Donc maintenant, j’attends le résultat des biopsies. Il m’a aussi demandé de reprendre le journal alimentaire. Il suppose que ce sont des intolérances alimentaires qui causent mes vomissements et diarrhées.

En arrivant à la maison, je pouvais déjà manger. Par contre, si vous passez ce test, je vous conseille fortement d’éviter les aliments gazogènes le soir même, car le lendemain, j’avais très mal au ventre et j’ai dû quitter le travail. Ils envoient de l’air pour aider la caméra à passer, alors en mangeant des aliments gazogènes, j’ai augmenté la quantité d’air ce qui cause beaucoup de douleur et de crampes.

En résumé, le test est simple et assez rapide. La préparation est plus longue mais bien moins désagréable qu’on penserait, en dehors du mauvais goût du laxatif. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter! C’est une drôle d’aventure mais y’a vraiment pire!!

Publicités