Pâtes Barilla et Soupe Cambpell

Tout d’abord, des petites nouvelles de moi. J’ai passé le test gazeux pour la bactérie H. Pylori. Ça se passe dans le cabinet du médecin. Je crois que c’est une infirmière qui s’en occupait. Elle a pris un sachet de poudre qu’elle a versé dans de l’eau et a mélangé jusqu’à dissolution complète. Avant de me le donner, elle m’a averti que le goût ressemblerait à une limonade non sucrée. Sur le moment j’me suis dit que ce serait pas si mal, j’aime bien la limonade. J’avais pas accroché sur le non sucré. C’est horrible. Il n’y a pas d’autres mots. Difficile de ne pas grimacer. Elle m’a alors expliqué que la bactérie H. Pylori en présence d’acidité produit de l’hydrogène. (corrigez moi quelqu’un si je me trompe!) Une fois le liquide but, elle me remet une paille, et je dois souffler dans une éprouvette. (deux fois) Et on recommence vingt minutes plus tard. C’est simple et assez rapide comme test. J’ai eu les résultats le lendemain. Ce n’est pas H. Pylori. Donc il y  a bien une bactérie dans mon estomac, mais on ne sait pas laquelle.

 

Ensuite, cette semaine j’ai mangé les meilleures pâtes sans gluten selon moi: les barilla. Elles étaient en rabais chez IGA, et comme je sais que les versions blé sont très appréciées, j’en ai acheté. Bon choix!

 

J’ai essayé les penne. Je les ai fait cuire 10 minutes comme indiqué sur la boîte. Je suis certaine qu’on pourrait facilement les faire passer pour des pâtes de blé! Elles sont fermes (al dente!), et le goût est doux. Je n’aime pas les pâtes sans gluten dont le goût passe au travers des sauces. La sauce est supposée donner le goût au plat, pas la saveur forte des pâtes. On m’a dit qu’elles se réchauffent mais je n’ai pas encore osé tantôt, trop de souvenirs d’essais désastreux. À partir de maintenant, je pense sincèrement m’en tenir à celles-ci. J’ai retrouvé le goût et la texture des pâtes « d’avant ».

J’ai aussi fait l’essai de la soupe Campbell aux tomates, basilic et origan. C’est indiqué sur la canne qu’elle est sans gluten. Ma mère l’avait prise pour faire un chili sans gluten, de mon côté, je l’ai mise dans une recette de pâtes que ma mère faisait dans mon enfance et qui me manquait depuis que je suis diagnostiquée.

C’est une vieille recette de famille, et on a aucune mesure mais je vous l’explique quand même si vous voulez l’essayer.

  1. Faire cuire des pâtes
  2. Y ajouter de la soupe aux tomates Campbell pour bien enrober les pâtes en laissant le feu bas
  3. Couper du fromage Cracker Barrel (mi-fort ou fort) en petits morceaux et le faire fondre dans les pâtes et la sauce
  4. Saupoudrer de poivre

Le fromage doit rendre le tout crémeux! C’était une recette populaire chez nous, connu sous le nom de « spaghetti rose ». J’ai été heureuse de retrouver ce goût qui me rappelle mon enfance. Les épices le modifie un peu, mais malgré tout, c’est assez proche pour faire mon bonheur!

J’ai donc fait deux recettes avec cette soupe, et elle a maintenant trouvé sa place dans mon garde-manger!

Publicités

Cuisinez avec Campbell – Les recettes sans gluten

La saviez-vous? Ma mère vient de m’envoyer ceci! Je suis vraiment contente… Il y a même une crème de tomates! Je vais pouvoir refaire la recette de chili que je faisais avant. Il y a aussi deux soupes prêtes à servir et une base de crème blanche… Je sens que je vais tester de nouveaux produits bientôt!

Cuisinez avec Campbell – Les recettes sans gluten.