Diète sans fodmap, premières impressions

Je fais maintenant la diète sans fodmap depuis quelques semaines. Je suis les recettes de SosCuisine, et je prends des idées dans le livre. Mon copain est bien content de manger un peu plus varié, et moi aussi, je retrouve l’envie de manger ainsi que le plaisir de cuisiner.

Je dois vous avouer, je n’ai pas fait la phase d’élimination. Je l’aurais fait si j’avais habité seule, mais comme nous sommes plusieurs à la maison, je trouvais cela trop contraignant, je ne me voyais pas faire 2 ou 3 repas le soir après le boulot.

J’ai donc pris la liste des aliments à haute teneur en fodmap et je les mange soit en collation, soit jumellé à des aliments « safes » pendant 3 jours d’affilé. Ça m’a permis d’identifier quelques coupables. L’oignon, l’ail et les raisins. Je soupçonne aussi les champignons, mais je dois les tester en 3 jours.

J’ai aussi testé à nouveau le lactose. Je croyais que ça passait, mais finalement, après quelques jours à manger du fromage et boire du lait, mon ventre avait gonflé, j’avais très mal et je me sentais lourde et plus fatiguée. Une journée j’ai voulu manger du yogourt aux cerises. Grosse erreur. J’ai eu tellement mal au coeur que j’ai eu du mal à finir ma journée de travail. Depuis le début de la semaine, je suis retournée au sans lactose et je vais mieux. Je pense donc que je peux tolérer une petite quantité lors d’une sortie, mais pas au quotidien.

Les derniers jours ont été très occupé, souper en famille, fête d’anniversaire en plus des visiteurs, j’ai donc porté moins attention à ce que je mangeais, et je sens que je paie pour.

En conclusion, quoique la diète soit contraignante, je vois des résultats. Je me sens mieux et j’arrive à manger plus varié. J’ai toujours mal à la gorge, mais mes selles sont plus règulières et je n’ai pas eu de perte de sang depuis un mois. Je vais donc continuer sur cette lancée. À partir de la semaine prochaine, je reprends les menus, ainsi que les essais sur 3 jours. Bientôt, j’aurai identifié tous les coupables!

Publicités

Reflux et fodmaps

Me voici de retour. Eh oui. Moi qui croyait que le sans lactose résoudrait tout. Je continue de souffrir de plusieurs symptômes chaque fois que je mange.

Depuis quelques mois, j’avais des nausées et vomissements récurrents, ainsi que des maux d’estomac, du reflux presque constant et les intestins qui brûlaient. Ballonnements toujours au rendez-vous, et les selles on en parle pas.

J’ai finalement pu revoir le gastro-entérologue. Il soupçonne des ulcers d’estomac et dans l’oesophage. Me voici avec une diète, pas d’épices, pas de gras, pas d’aliments acides, et on coupe le lactose. Je mange de moins en moins, et surtout, pas de variété… Je décide de prendre rendez-vous avec ma nutritionniste.

Après 2 semaines, je finis par la voir. J’ai perdu 25 livres en 5 mois. Elle me suggère d’ajouter des probiotiques au lait de mes céréales du matin. Et on se revoit dans un mois. Après avoir obtenu les résultats de mes prises de sang, j’ai repris rendez-vous avec elle.

On s’est vu hier soir. Mes prises de sang montrent que l’inflammation a diminué, mon taux de fer a remonté, mais la douleur est toujours là. Je mange des cheerios multigrains et du lait sans lactose, aucun fruit, des légumes cuits seulement, du riz blanc, des pâtes à la margarine, et des viandes grillés. Mes repas sont presque tous pareil. Plus de plaisir à manger, plus de sorties en famille… J’ai perdu un peu plus de 30 livres.

Elle m’a donc suggéré d’essayer l’alimentation sans fodmap. Je viens de m’informer sur le sujet et de m’inscrire sur le site de SOS Cuisine. Une fois de plus, je compte vous tenir au courant de l’évolution de tout ça, en espérant que mes aventures alimentaires puissent aider quelqu’un.