Challenge au gluten: 2 mois

J’écris peu dernièrement. Comme je ne teste pas de nouveaux aliments, restos, etc, je ne sais pas de quoi vous parler. Mais aujourd’hui, je vais vous parler de la suite de mon challenge au gluten.

Après 2 mois, presque plus aucun vêtement me va. Je porte des robes d’été avec des shorts en coton. Mes maillots de bain ne me vont plus non plus. Je viens d’en acheter un avant de partir en vacances. Et bon, j’avoue être mal à l’aise de me mettre en maillot avec mon ventre gonflé. Par chance, les gens autour de moi me rassurent et me disent de ne pas y penser.

J’ai des crampes, maux de ventre, brûlements tous les jours. Et bon, mes selles sont en compote. Au point où je redoute d’aller à la salle de bain en public. J’attends encore la date de ma biopsie. J’ai tellement hâte que je ferai le décompte des jours restants. Et pas seulement pour le résultat, mais pour reprendre ma routine, et le contrôle de mon corps.

Nous partons bientôt, mon amoureux et moi, pour quelques jours dans un chalet. L’an dernier j’avais dû planifier une glacière et ma nourriture. Cette année, je planifie les médicaments pour m’aider à contrôler le plus possible mes symptômes. J’ai acheté un contenant à sections pour les formules de lait en poudre et chaque section contient un médicament.

Mon compagnon

J’ai utilisé un marker permanent pour inscrire sur les côtés ce que chaque section contient. Du metamucil, des Digest 365, des Beano et des Imodium Complete. Avec ça, j’espère pouvoir contrôler le plus possible les gazs, diarrhées et symptômes embarrassants pour profiter de ces quelques jours dans la nature. Je traîne tout ça dans mon sac à main. Je prends les Digest 365 avant le repas, et l’Imodium ou Beano au besoin. Le Beano peut être pris avant le repas lorsqu’on sait qu’on en aura besoin. Dans mon cas, les soirées sont les pires moments.

Sur une autre note, mon allergie aux noix a beaucoup monté. Je suis passé de 0,5 à 14,4, donc maintenant un niveau 3. Je vais donc revoir l’allergologue pour essayer de comprendre ce qui s’est passé et comment éviter que ça continue de monter. J’ai de la chance, la famille de mon amoureux ont l’habitude des allergies et restrictions alimentaires et donc savent comment gérer tout ça lors de nos visites.

Bonnes vacances chers lecteurs.

New York Fries

Manger sur le pouce est souvent problématique lorsque l’on mange sans gluten. Eh oui, puisque la plupart des fast foods sont des mines de gluten. Et qu’en général les patates sont frites dans la même huile que les croquettes de poulet ou les onion rings. Mais certains restos ont une friteuse dédiée aux frites, et c’est le cas chez New York Fries ! Et pour encore plus de plaisir, leur sauce est aussi sans gluten!

Voici leur charte des allergènes: ICI

En la consultant, vous verrez qu’ils ont même plusieurs options sans gluten, malgré tout, j’avoue que je nourrissais quelques doutes lors de ma première visite. Ils font quand même des hots dogs et d’autres aliments contenants du gluten. Mais j’ai suivi la procédure habituelle et j’ai vérifié avec l’employé que les ingrédients sont sans gluten, et qu’ils prennent des précautions pour éviter la contamination croisée. Je lui ai expliqué mes allergies aussi. La dame au comptoir semblait connaître la maladie et les sources de gluten. J’ai donc commandé une poutine régulière, et délicieuse. Mais le mieux dans tout ça, je n’ai eu aucun symptôme suite à ma visite. Ni de reflux!

Quelques temps plus tard, j’étais avec un ami, et nous n’avions que quelques minutes pour manger. On y est donc retourné. J’ai pris la poutine au chili. En prenant encore une fois le temps de questionner et expliquer. C’était la même employée. Elle a pris son temps, et encore une fois, je me suis régalée sans douleur! (Frites, sauce, fromage, chili, crème sûre et bacon) Encore meilleure que la poutine régulière.

Et finalement, jeudi dernier, nous avions du magasinage à faire, et on devait manger rapidement. On est donc retourné une fois de plus au New York Fries puisque les deux visites précédentes s’étaient bien passé. J’ai pris la poutine au porc effiloché. Les frites et la sauce étaient une fois de plus très bonnes, mais j’ai trouvé le porc beaucoup trop épicé à mon goût. Par contre, une fois de plus, je n’ai présente aucun symptôme de contamination au gluten. Par contre, la sauce épicé a été difficile sur mon estomac sensible.

En résumé, bien qu’il s’agisse d’un fast food qui sert du gluten, New York Fries offre une poutine sans gluten, et jusqu’à maintenant, chacune de mes visites a été une réussite!

Si vous y allez, n’hésitez pas à partager votre expérience avec nous!

Le plaisir d’être reçue

Il y a quelques temps, je vous parlais du plaisir d’être reçue chez des amis et que quelqu’un cuisine pour nous. En quelques jours, j’ai pu vivre ce plaisir chez deux amis différents. Et chaque fois, ce fut un plaisir sans effets secondaires désagréables.

Tout d’abord, lundi dernier, une de mes grandes amies m’a reçue pour un brunch. Ma seule tâche était d’amener ma farine et mes toaster bags! Mon amie avait pris la peine d’acheter des bagels Udi’s et des fèves aux lards À table. J’ai préparé ma désormais célèbre recette de crêpes avec de la farine « Irrésistibles » de chez Métro. Une réussite. Appréciée des petits et des grands. De son côté, elle a préparé deux recettes délicieuses. La première, des brownies à base de pois chiches, une recette tirée de minçavi. Je n’ose pas la partager ici. Et la seconde, des patates sucrées assaisonnées de romarin, cannelle et paprika, en enrobé d’huile d’olive. Au four à 425 pour 25 minutes. Vous devez l’essayer!

Et puis ce midi, j’ai goûté à une sauce délicieuse. La sauce pour pâte d‘Antonella’s. Toutes leurs sauces sont sans gluten. Ce midi, j’ai mangé des pâtes avec la sauce au cheddar. J’ai trouvé ça très bon. Le goût est doux et se rapproche un peu du bon vieux Kraft Dinner.

On retrouve ces sauces en 4 saveurs (cheddar, alfredo, tomates basilic et ail rôti), en 500 ou 750 ml. Une fois ouvert, on peut la conserver 3-5 jours au frigo. Vous pourrez les trouver chez IGA, Provigo ou Loblaw’s.

Gâteau au chocolat décadent Glutino

Hier soir, j’ai organisé un soirée de « girls » pour mon amie de fille et moi. Nous sommes toutes deux célibataires et on s’est dit que tant qu’à passer la soirée seule chacune de notre bord, autant se faire du fun. On avait décidé de manger de la pizza et de la poutine, et comme on a toute deux notre anniversaire en février et que c’était la Saint-Valentin, j’ai ajouté un gâteau au chocolat à tout ça. Rien de santé, mais beaucoup de plaisir!

J’avais depuis un moment une boîte de mélange à gâteau au chocolat décadent de Glutino que je n’avais jamais fait.

Eh bien je vous jure qu’il porte bien son nom. Il est vraiment bon! Et simple comme tout. On y ajoute 1 tasse de lait, 1/4 de tasse de beurre et deux oeufs, puis on mélange. Hop au four et en 30 minutes, on obtient un gâteau savoureux.

Bon, le mien a levé plus d’un côté que de l’autre alors il avait un look pente de ski, mais ça n’affecte pas le goût. Le tour du gâteau était sec, mais le centre bien moelleux. Mon amie, mangeuse de gluten, l’a trouvé différent d’un gâteau au gluten, mais pas mauvais du tout. Elle a dit que la texture est différente mais quand même moelleuse.

Et le goût est bon. Sucré et chocolaté comme on aime. C’est pas un gâteau santé, c’est un gâteau pour se faire plaisir et c’était le but de notre soirée.

Comme glaçage, j’ai eu un flash de dernière minute. J’ai mis une couche de tartinade choco-framboise de « La Fraisonnée« .

On a toutes les deux trouvés ça très bon. Et ça rajoute un petit goût sucré/acide sans être trop sucré. Le seul hic, on sent les graines de framboises sous les dents!

Biscuits de Noël

Ça sent bon chez moi aujourd’hui! Très très bon même, et vu le titre de ce post, vous vous doutez que ça sent les biscuits!

Une de mes amies a pour traditions d’offrir des biscuits faits maison pour Noël, et une de ses amis proches vit avec un coeliaque, et leurs enfants ont d’autres allergies, dont les noix. Elle m’a donc demandé si elle pouvait utiliser ma cuisine pour leur faire des biscuits sans allergène. J’ai trouvé que c’était tellement un beau geste de sa part, et j’ai accepté avec plaisir.

J’ai donc fouillé dans mes livres pour lui trouver des recettes de biscuits sans allergène. Dans le livre  » Allergy-Free Cookbook » , j’ai choisi la recette de sablé au beurre. (Shortbread cookies) Ce livre est génial puisque les recettes sont sans noix, sans gluten, sans produits laitiers et sans oeuf. Chaque recette présente plusieurs variantes pour éliminer ces allergènes. Et il y a des notes en bas de page, comme par exemple, pour la farine de riz, s’assurer qu’elle est sans noix si on doit faire la recette sans noix… etc.

On a aussi fait la recette de biscuits double chocolat du livre « Le bonheur est sans gluten« . J’aime beaucoup ce livre puisque ce sont des ingrédients simples, facile à trouver… J’ai utilisé ce livre à plusieurs reprises.

Voici le résultat!

Voici le résultat!

Quand mon amie est arrivée, je lui avais déjà fait une liste de ce qu’on devait aller acheter. J’y allais avec elle pour être certaine qu’elle achète les bons produits. Pour la farine, nous avons utilisé celle du métro, de la gamme Irrésistible Sans Gluten. Je ne l’avais jamais essayé, mais avais lu plusieurs bons commentaires et j’avais hâte de l’essayer. On a aussi pris une margarine sans lactose, et pour les pépites de chocolats, celles de Enjoy Life. Je les adore, elles sont sans noix, sans gluten et sans produits laitiers. Parfaites pour faire nos biscuits sans allergène!

Ma copine a pu vivre l’expérience de magasiner pour du sans gluten. Chez métro, nous avons trouvé la farine et la margarine, mais avons dû nous rendre chez Provigo pour les pépites de chocolat. Je ne voulais pas qu’elle ait à s’équiper au complet pour cuisiner sans gluten, alors j’ai fourni le cacao, la poudre à pâtes… en échange de quelques biscuits! En plus de tester une nouvelle farine, et de passer l’après-midi en bonne compagnie!

Un bon café à la main, nous avons passé environ 3 heures à cuisiner, pour un résultat de 36 biscuits double-chocolat, et 24 biscuits sablé au beurre. Ceux au chocolat sont très bons, très moelleux, et même s’ils sont friables, ont quand même une texture agréable. Les sablés ont vraiment une texture de sablé et sont un peu trop friables. Ils cassent quand on les croque et tombent. Le goût est bon, mais quand je les referai, je prendrai du beurre non salé. Je pense que ce sera meilleur qu’avec la margarine sans lactose. Malgré tout, je ne serai pas gênée de les servir à des invités.

J’ai bien aimé cuisiné avec la farine Irrésistible. Je suis contente du résultat pour les biscuits. Je vais probablement en acheter un autre paquet pour l’essayer dans d’autres recettes. Pour l’instant, ma favorite reste la Cloud 9 Bakery. (je la prends chez Costco)

Sur une autre note, je continue de suivre les menus contre le reflux de Cuisine Santé et je suis très contente du résultat. J’ai beaucoup moins mal, je digère mieux. J’arrive même à réintégrer doucement les fruits au déjeuner et au dîner. Je suis contente de m’être inscrite. Je découvre de nouvelles recettes et de nouvelles saveurs!

Si vous avez de bonnes recettes pour le temps des fêtes et que vous aimeriez les partager avec nous, envoyez les moi à glutencie@gmail.com et je me ferai un plaisir de les publier sur le blog! 

Quelques nouvelles

Chose promise, chose due. Après une semaine de menu pour aider le reflux gastrique avec SOS Cuisine , je sens déjà une certaine amélioration. J’ai encore du reflux, mais moins. Jusqu’à maintenant, la brûlure remontait jusque dans la gorge et m’empêchait souvent de dormir puisque pire en position allongée. Maintenant, ça se tient derrière le sternum. C’est encore désagréable, mais au moins, je n’ai plus la gorge irritée en permanence, et les abcès dans la bouche et la gorge ont pu guérir.

Mon estomac aussi va mieux. Je me réveillais régulièrement avec une barre dans l’estomac, un élancement au moment de m’asseoir. Depuis quelques jours, cette douleur a disparue. J’ai encore mal durant la journée, mais c’est moins présent.

Vendredi, j’avais une amie qui venait passer la soirée, j’ai mangé quelques chips. Les douleurs sont aussitôt revenues. Et j’ai passé une mauvaise nuit. Je comprends donc que je dois m’en tenir à mon menu le temps de guérir.

Une bonne nouvelle, j’ai pu réintégrer des fruits, mais seulement au déjeuner. Si je les mange plus tard, ou seuls, la nuit sera difficile. Mais je ne perds pas espoir de pouvoir les réintégrer au complet quand le RGO sera contrôlé.

Dernière nouvelle. Le souper de Noël de ma job se fera au Bâton Rouge. J’ai donc appelé le responsable de notre groupe, et j’ai discuté avec lui. Ils reçoivent souvent des coeliaques, et m’a dit que si dans le menu choisie pour la soirée rien ne me convenait, on s’organiserait. Mes collègues vont choisir leur repas d’avance, alors que moi, ce sera discuté sur place avec le responsable qui ira ensuite parler avec le cuisiner pour s’assurer que tout sera fait à ma convenance. Encore une fois, je vous en reparle!

Les bouillons de poulet

Les bouillons de poulet sont un produit de base dans pas mal toutes les maisons. Mais quand on commence la diète sans gluten, ils se transforment tout d’un coup en denrée rare. J’ai passé les premiers mois de ma diète à vivre sans bouillon de poulet. Ça rendait ma vie plutôt compliquée.

Le bouillon « bovril » reste controversé. Certains le disent ok, d’autres non. Pour ma part, la dernière fois que j’en ai consommé, j’ai passé le reste de ma journée k.o. J’utilise maintenant ces deux bouillons:

wpid-20141109_165131.jpg

Le bouillon HomeGoodness vient du Costco. Il a l’avantage d’être déjà prêt à servir. Il a un goût très doux. Je préfère l’utiliser pour des soupes et des potages, les légumes, et fines herbes ajouteront beaucoup de saveur. Il est indiqué « sans gluten » sur le carton.

Le bouillon Cyrches est en poudre. Il a beaucoup plus de goût que le HomeGoodness, mais si vous n’aimez pas le salé, vous risquez de ne pas l’aimer. Ou d’en mettre moins. Personnellement, c’est celui que je préfère. Je l’ai trouvé à La Moisson, à Ste-Thérèse, mais récemment, je l’ai vu dans un IGA. Je le trouve parfait pour toutes les petites recettes où le goût du bouillon est important.

Il y a aussi les cubes Celifibr:

Ils goûtent comme le Cyrches, mais reviennent plus cher selon moi. Je les trouvais aussi à La Moisson.

Sinon, rien de mieux qu’un bon bouillon maison. J’avais une bonne recette, mais je l’ai perdu en déménageant. Si quelqu’un a une bonne recette à partager avec nous, ce sera avec plaisir que je la publierai sur le blog!