Sans gluten – Faites un don pour aider à maintenir le site en ligne

Nous sommes plusieurs à compter sur ce site pour nous tenir informé. Si vos moyens vous le permettent, faites un don pour le maintenir en vie et surtout, l’aider à continuer!

Sans gluten – Faites un don pour aider à maintenir le site en ligne.

Pour ceux qui ne connaissant pas ce site, je vous conseille d’aller y faire un tour. Les ressources y sont nombreuses. J’y vais surtout pour la liste qui est fréquemment mise à jour, mais on y trouve aussi des infos sur la maladie coeliaque, des recettes, une liste des aliments permis ou à éviter, ainsi qu’une section d’informations sur les restaurants.

Diagnostiqué en 2009, Sylvain Guimond a passé lui aussi par l’étape  » qu’est-ce que je fais maintenant » et fait de nombreuses recherches pour apprendre à connaître la maladie. C’est ainsi qu’il s’est donné pour mission de faciliter la vie d’autres coeliaques. Chacun à notre façon, nous faisons de notre mieux pour soutenir et informer la communauté sans gluten.

Un de projets de Sylvain Guimond est de créer une application mobile pour faciliter l’épicerie et la recherche d’un restaurant. Je trouve ce projet plus qu’intéressant, et c’est pourquoi je vous encourage à donner!

Merci à l’avance, de la part de toute la communauté coeliaque et allergique!

Pain à la mélasse

Salut tout le monde!

Désolée de ne pas avoir posté depuis 2 semaines. Je me suis fait glutenisé… Je ne vous donnerai pas les détails, mais c’était une bonne contamination et j’ai passé 3 jours sur le divan. Merci à ma meilleure amie qui m’a fourni en jus d’orange, et une autre grande amie qui m’a fourni en séries à regarder! Comme toujours, seul le temps, le repos et beaucoup d’eau peuvent arranger les choses, mais bien entouré, c’est moins pénible!

Aujourd’hui, je vais vous donner une recette de pain. C’est ma préférée, celle que je fais régulièrement. Je ne me tanne pas de son goût sucré et en plus, il est rapide à faire! La recette est avec gluten à la base, mais avec quelques tests, j’ai réussi à la modifier. C’est une recette de famille dont je ne connais malheureusement pas l’origine et c’est pourquoi je me permets de vous la partager.

Pain à la mélasse

  • 3/4 t et 1 c à soupe d’eau chaude
  • 2 t de farine (je prends la Cloud 9 Bakery)
  • 1 ct sel
  • 3 c à table d’huile de canola
  • 4 c à thé de miel
  • 4 c à thé de mélasse
  • 2 c à thé de levure

Je fais ce pain à la machine à pain. Je commence donc par les ingrédients liquides au fond du moule. Par-dessus, je tamine ma farine avec un outil magique, une tasse pour tamiser de Danesco. J’aime pas tamiser, je trouve ça trop long, mais quand on cuisine sans gliuten, c’est essentiel. Avec la tasse, ça va beaucoup plus vite. J’ajoute ensuite le sel, puis la levure. C’est important que la levure ne touche pas les liquides alors je fais toujours un puits dans ma farine avant de la mettre.

Les settings sur ma machine qui fonctionnent le mieux sont croûte foncé, pain de 2 livre et Rapid-Bake 2. Quand je le faisais à Basic, qui est normalement la fonction sans gluten, il sortait mal formé, au point qu’on l’appelait le pain météorite. Le goût restait bon, mais l’apparence, moyenne. À rapid-bake 1 il était mieux. Mais à 2, il est beau et bon!

Si vous l’essayez, je serais heureuse d’avoir vos commentaires! 

Veggetti, un essentiel du sans gluten!

La rentrée étant effectuée, les vacances terminées et la routine ayant repris le dessus, je recommence à cuisiner et tester des produits. Durant mes vacances, je me suis payée un cadeau qui deviendra rapidement un de mes indispensables, je le sens. Je me suis offert un « spiralizer« . Une machine qui permet de faire des spaghettis de légumes, aussi appelé « Veggetti« , un autre outil permettant de les faire. 

Des spaghettis de courgette, un délice!

Au Carrefour Laval, la boutique Williams Sonoma vend le Spiralizer de Paderno. Durant une de mes visites, la vendeuse me l’avait montré mais je ne connaissais pas et je n’y avais pas vraiment porté attention. C’est plus tard que j’y ai repensé, puis je me suis mise à lire sur le sujet et finalement, je regrettais de ne pas m’être informé sur le moment. Un mois plus tard, j’y pensais toujours, et je trouvais des recettes de veggetti tentantes. J’y suis finalement retournée et l’ai acheté. 

Vendredi dernier, je l’ai testé. J’ai fait 3 courgettes en spirale, et une sauce alfredo à l’ail. Je savais que j’aimerais, mais pas autant que ça! Tout d’abord, c’est surprenant la quantité de spaghettis qu’une seule courgette donne. Nous étions deux, et nous n’avons pas mangé les 3 courgettes, il en est resté. La courgette ayant un goût très doux, on savoure pleinement le goût de la sauce. Et ça remplit bien l’estomac. Parfois, les pâtes sans gluten, comme celles au quinoa, ont un goût fort qui modifie celui de la sauce et ça m’agace. 

On peut soit les manger cru avec la sauce dessus, ou les faire bouillir de 3 à 5 minutes dans l’eau et ensuite ajouter la sauce. Je préfère bouillie 5 minutes. Mon amie a aimé à 3 minutes et à 5 minutes. C’est au goût de chacun. 

J’ai tellement aimé ça que ce midi, j’ai décidé d’en refaire. J’avais plusieurs légumes au frigo, et un bouillon de poulet que je voulais utiliser. J’ai crée une sauce primavera. J’ai fait rôtir de l’ail, j’ai ajouté des tomates en canne, du bouillon et des légumes variés. J’ai mis du poivre, des épices italiennes et des olives noires. Puis j’ai « spiralé » une courgette et une demi carotte. C’était excellent. Ça m’a donné une assiette normale, qui remplit très bien. 

Il me reste de la sauce. Je pense tenter d’en amener en lunch. Soit en cuisant mes spirales 3 minutes et en mettant la sauce dessus, ou en cuisant 5 minutes et en amenant la sauce à part. 

Si le sujet vous intéresse et que vous lisez bien l’anglais, je vous suggère le blog Inspiralized. Beaucoup d’infos, une tonne de recettes et bientôt un livre disponible! 

 

FQMC et AQAA – De bons supports

     Quand on vient de recevoir un diagnostique de maladie coeliaque, d’intolérance au gluten ou d’allergie alimentaire, on se sent vite dépassé. Disons-le, ça peut faire peur et créer de l’anxiété. On se demande ce qu’on peut encore manger, comment on va gérer la vie sociale, manger à l’extérieur, ou juste comment manger son lunch au travail sans risque. Voici deux bonnes ressources pour nous aider à passer à travers tout ça. 

FQMC- Fondation québécoise de la maladie coeliaque

En devenant membre de la FQMC, vous recevrez tout d’abord un « kit » du débutant comprenant un guide, des pamphlets, un pratique petit guide de poche sur ce que l’on peut manger ou pas (il se glisse bien dans le sac à main!), et un abonnement à l’info-coeliaque. De plus, vous aurez accès à plusieurs sections du site dont un forum sur lequel se trouve plusieurs coeliaques et une nutritionniste qui répondra à toutes vos questions. On peut aussi y échanger sur notre expérience, des bons restos ou des produits que l’on aime. Et puis, c’est bien de pouvoir parler avec des gens qui vivent la même chose que nous!

AQAA- Association québécoise des allergies alimentaires

En devenant membre de l’AQAA, vous recevrez aussi une grosse enveloppe par la poste contenant beaucoup d’information, ainsi qu’un abonnement à une publication, le nom m’échappe présentement, je crois que c’est « Les mets-sages ». Mais le service que je préfère, c’est la ligne conseil. Vous appelez, vous laissez un message sur une boîte vocale et une nutritionniste spécialisée dans les allergies alimentaires vous rappellera dans les 24 à 48 heures. J’ai déjà eu recours à ce service deux fois. On m’a rappelé rapidement, dans les délais annoncés. Et on a répondu à toutes mes questions. De plus, le service est courtois et professionnel.

 

Find me gluten free

 

Un petit passage rapide pendant mes vacances pour vous parler d’un site et d’une application bien pratique. Certains d’entre vous connaissent peut-être déjà le site  » Find me Gluten Free« .

Il s’agit d’un site sur lequel il suffit d’entrer où vous êtes (ville, code postale…) et le site vous suggèrera ensuite une liste de restaurants qui servent du sans gluten. On peut aussi voir à quelle distance de nous se trouve ces restaurants, le type de menu, le prix moyen des repas et la carte pour s’y rendre. Il y a aussi des commentaires des gens qui y sont allés.

Le site offre aussi une application IPhone et Androïd. Deux de mes amis l’ont installé sur leur téléphone et c’est bien pratique pour trouver un endroit où aller manger lorsque nous sommes ensemble!

Voici un exemple de recherche pour Montréal:

Screen shot 2013-08-18 at 3.48.21 PM

 

 

De quoi nous faciliter la vie pour nos sorties!!!

Autocollants/Étiquettes Sans Gluten

Parmi mes récentes découvertes, en voici une que je trouve particulièrement intéressante. Les étiquettes et autocollants « Sans Gluten » de la compagnie glutenfreelabels.

Ils peuvent être utiles dans plusieurs situations mais surtout, ils permettent de diminuer les risques de contamination croisée.

Voici quelques utilisations possibles pour ces autocollants:

  • Pour une personne qui vit avec une famille qui ne sont pas intolérants au gluten et donc qui choisissent de ne pas tous suivre la diète. Elle peut donc identifier ses pots de confiture, beurre d’arachide, son ketchup, sacs de chips ou paquets de biscuits!
  • Pour un parent ayant un jeune enfant coeliaque, il peut étiquetter la boîte à lunch de son enfant rappelant ainsi au personnel de l’école de prendre les précautions nécessaires.
  • En visite, si on apporte un plat sans gluten à partager avec les autres, on peut l’identifier comme étant sans gluten et donc faire penser aux gens de ne pas mélanger les cuillères et d’être prudent autour de ce plat.
  • Pour identifier les restants sans gluten au frigo.
  • En plus  de diminuer les risques de contamination croisée et d’améliorer l’organisation de la cuisine, ils sont une belle façon de faire connaître la maladie coeliaque, l’intolérance au gluten et les problèmes qui y sont reliés.

Personnellement, je compte m’en procurer éventuellement. Il y a plusieurs choix, des petits stickers, des étiquettes sur une corde, d’autres sur lesquels on peut écrire, et même des petits drapeaux à mettre sur la nourriture. En plus, on peut les passer au lave-vaisselle, donc ils sont réutilisables. Et le mieux dans tout ça, ils sont jolis!

Si vous les achetez ou vous les utilisez déjà, n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires!

Pour faciliter la digestion!

Voici mes petits trucs personnels pour faciliter ma digestion!

Au quotidien

Sur recommandation de ma nutritionniste, je prends des Probaclac, un probiotique. Dans mon cas, j’ai ressenti les bienfaits en quelques jours, ma digestion se fait mieux, et j’ai moins mal à l’estomac, souvent pas du tout! Je le prends le matin au réveil et il agit durant la journée.

Au besoin

Lors d’une contamination croisée, je prends Digesta. Ce sont des enzymes qui facilitent la digestion. Attention, ils ne permettent pas de manger du gluten, ni de soigner la maladie coeliaque. Ils servent seulement à soulager les symptômes, ils n’empêchent aucunement les dommages à l’intestin ni la production d’anticorps!

Dans la même gamme, il y a aussi le Digest 365 d’Adrien Gagnon, qui aide à soulager les symptômes. Encore une fois, ce n’est pas un traitement mais seulement pour atténuer les symptômes.

Le yoga peut aider pour beaucoup de choses. Quand j’ai mal du mal à digérer, j’aime faire la posture de l’enfant, comme sur ce vidéo. Je ne peux pas expliquer pourquoi, mais ça me soulage.

Finalement, lorsque j’ai mal à l’estomac ou aux intestins, rien de mieux que le bon vieux sac magique ou la bouillotte. Ou encore, un coussin chauffant!

Ce sont mes petits trucs à moi pour m’aider à passer au travers des « crises », quels sont les vôtres? N’hésitez pas à les partager, je les ajouterai à ce post!

Bracelet d’identification médicale

 

 

Comme dans tous les cas de maladie chronique et d’allergies, il est fortement recommandé de porter un bracelet médicale si vous souffrez de la maladie coeliaque ou d’intolérance/allergie au gluten.

Ça peut sembler étrange, mais c’est important. Imaginez si vous perdez connaissance pour une raison ou une autre, et que les ambulanciers ne soient pas au courant de votre allergie au gluten, ils risquent de vous donner un médicament qui en contienne. Et donc, vous vous retrouverez avec une belle contamination qui vous causera des soucis digestifs en plus du malaise déjà présent. (On s’entend que si vous êtes dans une ambulance, vous n’avez pas besoin de troubles digestifs en plus…)

De plus, la maladie coeliaque vient avec tout son lot de troubles associés. Les coeliaques ont plus de chance de développer d’autres maladies auto-immunes. Donc,s’il vous arrive quelque et que vous n’êtes pas en état de parler mais que le bracelet le fait pour vous, ça peut donner une bonne piste au médecin qui vous prend en charge.

Une amie qui souffre d’une maladie chronique m’a parlé de cette compagnie Universal Medical ID, elle a commandé un bracelet avec eux et à son arrivée, elle a eu la surprise de découvrir qu’en achetant le bracelet, elle avait automatiquement droit à un dossier médical en ligne gratuit pour y entre ses données. On peut ensuite commander une breloque à ajouter au bracelet sur laquelle figure notre numéro de dossier.

De mon côté, j’ai commandé le mien sur Hope Paige. Ils ont plusieurs choix de modèles, tout comme Universal Medical ID, mais je n’ai pas eu la possibilité de créer un dossier médical, et il a brisé après quelques mois. Je pourrai le réparer, mais ça m’a déçue. Celui de mon amie est en parfait état après 6 mois de port constant.

Au niveau du prix, les deux sites se comparent, et pour la livraison aussi. Mais personnellement, je songe à m’en commander un second sur Universal Medical ID pour pouvoir me créer un dossier en ligne. C’est une petite paix d’esprit en plus!