Encore des tests… mais ce sont les derniers!

Pour ceux et celles qui suivent la saga de mon estomac, j’ai enfin passé les derniers tests. Si ceux0là ne démontrent rien, le médecin dit que je n’aurai pas d’autre choix que de vivre avec. C’est ce qu’on appelle une douleur « fonctionnelle ». Par contre, depuis que j’ai diminué le fructose, je vois déjà une grande différence.

Je devais passer deux tests ce jour-là. Une prise de sang pour évaluer mon taux de gastrine, et un test en médecine nucléaire, dans le but de voir comment ma bile s’écoule et si quelque chose la ralentit ou la bloque. Pour les deux tests, je devais être à jeun, mais pour celui de la bile, je devais aussi prendre un repas gras la veille.

Comme je devais être à jeun, et que je suis hypoglycémique, ma mère m’accompagnait. On est arrivé tôt, une chance, je devais refaire ma carte d’hôpital. J’avais rendez-vous pour le test en médecine nucléaire mais pas pour la prise de sang. C’est donc celui-là que je passais en premier.

Le test est simple, on se couche sur une table, et une machine qui ressemble à celle utilisé pour passer des radiographies descend près de nous, mais ne nous touche pas. Ensuite, un technicien injecte un liquide radioactif qui n’a aucun effet secondaire dans une veine. Je n’ai pas des veines très apparentes alors elle a dû injecter dans mon poignet, et elle a réussi du premier coup! Ensuite, c’est le plus difficile, une heure d’attente sans bouger. Mais comme j’étais à jeun et que j’avais mangé gras la veille donc mal dormi, je devais me retenir de m’endormir, ce qui m’aurait fait bouger. Inutile de dire que j’étais heureuse d’en finir… je l’étais moins quand on m’a annoncé quelques minutes plus tard que je devais refaire le test. Il me fallait maintenant manger un repas grand, attendre deux heures et retourner pour une heure dans la machine.

Ma mère et moi, on a eu la même réaction. Qu’est-ce que j’allais trouver de gras, sans gluten, sans noix et sans arachides dans un hôpital? La technicienne a vu nos expressions et nous a demandé pourquoi. Ma mère lui a expliqué ma situation. Elle a réfléchi un moment et nous a suggéré un oeuf et du yogourt.

Avant de manger, je devais passer ma prise de sang. Il y avait un peu d’attente, mais ce ne fut pas trop long. Et l’infirmier était comique. Il m’a aussi expliqué qu’une fois le sans prélevé. Il devait être mis sur la glace et un autre infirmier l’amènerait directement au labo où il serait mis dans une centrifugeuse! Comme je n’étais pas trop rassuré étant donné que lors de mes dernières prises de sang, j’ai failli perdre connaissance après que l’infirmière ait « shaké » l’aiguille dans ma veine, il a blagué tout le long!

On s’est ensuite rendu au café de l’hôpital qu’elle nous a indiqué et j’ai eu un très bon service. La bénévole qui s’occupe de la cuisine m’a proposé de me faire un oeuf au micro-onde dans un bol, et quand on lui a expliqué que je devais manger gras pour un test, elle y a jouté une tranche de fromage. Ma mère m’a aussi pris un café plein de crème. Puis on a trouvé un chips lay’s et une aero. Avec tout ça, j’avais assez de gras. Maintenant, deux heures d’attente. On est retourné au département de médecine nucléaire et on nous a donné une heure de retour.

Pour ne pas payer deux fois le stationnement, on s’est promené dans la boutique de l’hôpital et le petit centre d’achats en face. Puis on est allé voir ce que la cafétéria servait, et on est finalement retourné au café où ma mère a dîné. À l’heure prévue, on est retourné en médecine nucléaire. Après un peu d’attente, c’était mon tour. J’ai demandé si ma mère pouvait venir et ils ont accepté. Le technicien, en voyant mes veines, a rappelé la technicienne du matin, et c’est elle qui m’a fait mon injection, puis il m’a mis une couverture sur les jambes. Il a approché une chaise pour ma mère et c’était parti pour une seconde heure. Comme j’avais mangé, je ne m’endormais plus. Et ma mère pouvait me parler un peu, et me dire combien de temps il restait. Une fois terminé, j’ai pu quitter l’hôpital.

J’aurai les résultats de tout ça le 22 août! Mais en attendant, mon RGO va beaucoup mieux depuis que j’évite le fructose!

2 réflexions sur “Encore des tests… mais ce sont les derniers!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s