Un grand événement et un muffin

La semaine dernière, j’étais invitée à un mariage. Évidemment, j’étais super contente de recevoir cette invitation, mais viens aussi la question de : »comment j’vais faire pour manger sans gluten et sans noix dans un événement comme ça? »

Au début, je pensais amener mon lunch, mais encore là, de nombreuses questions:  » Où est-ce que je vais le ranger? Si je le laisse dans la voiture, est-ce qu’elle sera accessible? Va-t-il bien se conserver? Qu’est-ce que j’emmène? »

Je n’avais pas beaucoup de renseignements sur la salle et le lieu. Est-ce que je pourrais avoir accès à un micro-onde? Etc. Finalement, on a reçu les cartons d’invitation, et comme nous allions être deux coeliaque, il y avait un plat principal sans gluten. Un stress de moins. Reste la question des noix. On savait maintenant où la réception aurait lieu, j’ai donc pu contacter la place. Au départ, ils devaient mettre des noix dans les plateaux de fromage pour la déco, ils les ont retiré pour ma sécurité. En leur parlant, j’ai su que les gâteaux contenaient des traces de noix, mais que le risotto serait faire à part et ne risquait pas la contamination. Et qu’ils me prépareraient une salade de fruits pour remplacer mon dessert.

Quand j’ai vu ma nutritionniste, elle était bien contente pour moi des efforts qu’ils mettaient pour ma sécurité, mais m’a quand même suggéré de préparer un lunch et d’aller vérifier en arrivant en posant des questions et même, si possible, en essayant de jeter un oeil à la cuisine.

Quand je suis arrivée, je suis allée m’informer au gérant de la cuisine. À chaque table il y avait un carton avec notre nom et à l’arrière, notre menu. « Allergies » aurait dû être écrit sur le mien. Ce n’était pas le cas. Il a donc été en cuisine s’assurer que toutes les précautions seraient prises. J’ai précisé que pour le gluten, le moindre contact suffisait à me rendre malade. J’ai été agréablement surprise de leurs efforts, et de leur écoute. Plus tard, il est revenu me voir de lui-même pour me dire qu’il avait vérifié et que tout allait bien. En m’assoyant, j’ai vu qu’on avait ajouté « ALLERGIES » sur mon carton.

Quand l’entrée est arrivée, une soupe, j’ai demandé si elle contenait du gluten et expliqué ma situation. On m’a emmené une salade à la place. Je ne m’y attendais pas! Je suis donc allée avertir l’autre coeliaque qui était contente de l’apprendre. Ensuite, j’ai mangé mon risotto qui était vraiment bon. Puis vint le moment du dessert. Mais j’avais prévu le coup! Dans mon lunch, j’avais mis des muffins au citron de Udi’s. 

Ils sont délicieux! J’en ai offert un à l’autre personne coeliaque qui ne les connaissait pas. Elle était très contente et les a adoré. Elle m’a demandé le nom et où les trouver. Depuis, je les ai fait goûter par deux personnes qui ne sont pas coeliaques et qui les ont beaucoup aimé.

Évidemment, ils sont différents des muffins réguliers, mais ils sont quand même délicieux. Ils ont une texture un peu caoutchouteuse, mais moelleuse. Et gros plus, sans noix et sans produits laitiers. Udi’s fait aussi d’autres sortes de muffins. (Bleuets et chocolats aussi très bons!) Ça m’a permis d’avoir moi aussi un petit dessert et de me sentir moins à part.

Finalement, après avoir stressé plusieurs mois d’avance sur le « comment j’vais me nourrir? », je dirais que ça s’est plutôt bien passé. Il a fallu que je reste vigilante, que je m’informe et que je planifie, mais finalement, ça n’a pas occupé toute ma pensée. J’ai pu profiter de la soirée et manger avec plaisir. Je pense que la clé, c’est d’appeler en avance, expliquer notre situation, et comme ma nutritionniste le recommande, revérifier une fois sur place.

Et vous, comment gérez-vous les grands événements? Amenez-vous un lunch?

2 réflexions sur “Un grand événement et un muffin

  1. Ah ! Oui, moi aussi j’ai le stress du « comment je vais faire » lorsque je dois manger hors de chez moi… Et comme il n’est pas question que je vive cloitrée car c’est déjà suffisamment une maladie qui nous isole… Je fais comme toi, j’interviens avant quand c’est possible (ce qui n’est pas toujours le cas) et même lorsque je peux le faire, le jour « J » j’ai de mauvaises surprises !
    Je me souviens d’un baptême où tout ce que j’avais fait avant pour intervenir auprès de la direction et des cuisines n’avait servi à rien. Me présenter un plat avec un toast et lorsque je rappelle que j’avais pourtant eu la confirmation qu’on me servirait un plat sans gluten… « On » s’est contenté d’enlever le toast de mon assiette et on me la servie comme ça ! Pfff quoi !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s