Pain aux bananes 1 2 3 Gluten Free

Fraichement testé pour vous!

Je viens de faire le mélange à pain aux bananes ou muffins de la marque 1 2 3 Gluten Free. C’est un mélange tout prêt et simple à faire. Les ingrédients secs sont tous fournis dans la boîte, il reste à ajouter deux oeufs, du beurre et 4 bananes. J’y ai aussi ajouté des chocolate chips de la marque Enjoy Life.

Je pensais faire des muffins, mais mes moules de ma vie d’avant étant difficiles à nettoyer, j’ai eu une hésitation et ai finalement préféré le moule à pain qui n’a servi qu’à du gluten free pour éviter une contamination croisée. C’est vraiment simple à faire et vite fait.

Pour la cuisson, je l’ai cuit un 40 minutes, comme indiqué sur la boîte, puis je l’ai vérifié. Il avait bien levé, et présentait une belle couleur dorée, je pensais qu’il serait prêt, mais mon cure-dent est resorti « sale » du centre. Je l’ai donc remis un 10 minutes. Il avait un peu trop fonci, mais il était cuit. J’aurais dû le mettre sur la grille du bas dès le début de la cuisson, je l’avais mis sur la seconde grille à partir du bas. Pour qu’il soit bien moelleux, j’ai placé une assiette d’aluminium rempli d’eau dans le four pendant la cuisson.

Au niveau goût, il est très bon, malgré le léger goût de brûlé sur la croûte. J’aime beaucoup la petite touche de cannelle, et les pépites de chocolat se mélange bien avec le reste. Fraîchement sorti du four, il n’a pas la texture habituelle du sans gluten. J’en referais!

Si vous le testez, laissez-moi savoir votre opinion!

Publicités

La contamination croisée

J’ai mal au ventre depuis vendredi, alors je m’en inspire pour créer le post de ce soir. J’en ai parlé dans d’autres posts, il faut toujours faire attention à la contamination croisée. En bref, ne pas contaminer les aliments qui sont « sans » avec du gluten. C’est ce qui m’est arrivé jeudi dernier et j’en souffre depuis.

Quand on parle de contamination croisée, c’est lorsqu’un aliment qui était safe entre en contact avec du gluten. Souvent par des ustensiles, par exemple, le double-dipping, ou encore, mélanger des pâtes de maïs avec la même cuillère de bois que les pâtes de blé. Il y a aussi au niveau de la manipulation, par exemple, quelqu’un qui a touché à du pain ou des craquelins de blé qui ensuite manipule un aliment g-free sans s’être lavé les mains.

Dans les usines, les risques se retrouvent plus au niveau des machines. Certaines usines vont carrément éliminer le blé et le gluten de leurs installations, ça, c’est ce qui a de plus safe. D’autres vont nettoyer les machines après qu’elles aient eu un contact avec du blé, c’est bien aussi mais il y a toujours un léger risque. Il faut toujours bien lire l’étiquette. Une fois, j’avais lu les ingrédients, mais je n’ai pas lu juste en bas: » Produit dans une usine où l’on manufacture aussi des produits de blé. » Je croyais être safe, je ne l’étais pas. J’ai passé la soirée avec un sac magique sur le ventre…

Au resto, les risques aussi se trouvent au niveau de la manipulation, et des ustensiles et aussi de la vaisselle. Par exemple, si on sert votre salade dans une assiette qu’un employé aux mains contaminées a touché juste avant, c’est assez pour avoir une réaction. C’est peut-être ce qui m’est arrivé jeudi dernier. Quand on va au resto, c’est important de spécifier au serveur ce qu’implique la maladie coeliaque/ intolérance au gluten, dans quoi on le retrouve, et qu’il ne doit y avoir aucun contact avec des produits contenant du gluten. Par mesure de précaution, on peut aussi demander que notre assiette soit lavé avant d’y mettre la nourriture, souvent, on me l’offre directement, et c’est toujours apprécié.

En résumé, il faut toujours s’assurer qu’il n’y a eu absolument aucun contact entre ce que l’on va se mettre dans la bouche et du gluten… il suffit d’une infime quantité pour se contaminer, et parfois, on a aucun symptôme, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a aucun dommage…

Pain maison

Voici le pain que je viens tout juste de faire cuire ce matin!

Pour la recette, c’est par ici:

http://www.recettes.qc.ca/livre/recette.php?id=213651

Eric, si tu passes dans le coin, tu verras que j’ai suivi ton conseil et je l’ai enveloppé dans un linge humide quand il a sorti du four. Il est maintenant dans un sac hermétique, et je vais essayer de le garder sur le comptoir.

J’ai fait cette recette au four à pain (j’ai une MàP Black&Decker), en respectant l’ordre humide, sec et levure, à la fonction Basic pour un pain de 2l.

Pour réussir son pain sans gluten, il est important de toujours tamiser les farines et de bien respecter les mesures!

Bonne cuisson et/ou dégustation!

Bye Bye gluten!

Bon, maintenant qu’on a notre diagnostique et qu’on sait que l’on doit manger sans gluten, la première étape est d’éliminer tout le gluten de la maison…

Dans mon cas, ça s’est fait un samedi, et en version « à l’envers ». J’suis allée magasiner mon sans gluten avant de faire la place pour. Pas ma meilleure idée. Donc, j’ai commencé par vider tout le garde-manger et j’ai lu chaque étiquette un à un. J’ai mis de côté tout ce qui contenant du gluten, ainsi que tout les pots « sans » mais dans lesquels j’aurais pu avoir tremper un couteau ou une cuillère qui aurait touché à du gluten. (ex: beurrer sa toast et remettre le couteau dans le pot de beurre d’arachide= contamination croisée) Vous pouvez vous référer à ma liste des « pseudos » du gluten pour vérifier vos étiquettes.

https://glutencie.wordpress.com/les-pseudos-du-gluten/

Ensuite, j’ai fait de même pour le frigo et le congélateur. Ensuite, j’ai tout nettoyé et désinfecté à fond au cas où il resterait des miettes de quelque chose au fond d’une tablette et j’ai tout rangé le nouveau… Voici ce que j’ai éliminé, pour ne pas le gaspiller, j’ai tout emmené à mes parents.

Vous serez surpris de tout ce qui contient du gluten sans qu’on le sache. Comme les épices, le bouillon de poulet, les vinaigrettes à salade, les marinades et les sauces. Le vinaigre aussi, et même le beurre d’arachide.

72365_10151118494205916_376410124_n

La photo n’est pas très nette, je l’ai prise avec mon BlackBerry. Pour vous donner une idée, ça a rempli la banquette arrière de ma bagnole…

De retour chez moi, j’ai fait une liste de ce qui me manquait, et j’ai commencé mes recherches de g-free. C’est, selon moi, l’étape la plus difficile et la raison pour laquelle j’ai voulu créer ce blog. Pour aider des débutants à découvrir de nouveaux aliments qui remplaceront ceux qu’ils doivent éliminer. Dans mes prochains posts, je parlerai des boutiques où j’aime aller et qui m’ont permis de peu à peu recommencer à manger comme « avant » et refaire les recettes que j’aimais.

En plus d’éliminer la nourriture contaminée, on recommande de changer de toaster, c’est impossible de retirer toutes les miettes, de changer les ustensiles de bois, ils sont poreux et gardent des traces de gluten, changer de planche à pain si elle est poreuse, et de passoire.

Des craquelins/croustilles délicieux, et addictif! (soyez prévenus!)

Hé oui, les chips aussi on doit surveiller… tout ce qui contient des assaisonnements en fait, car souvent les « arômes » contiennent du blé ( ou autre forme de gluten). Certaines marques de chips sont « sans », ( 2013: Lay’s, Old Dutch et Kettle, mais n’oubliez pas de toujours revérifier, ça peut changer!) mais ce n’est pas le sujet de ce post. Ce soir, je vous parle de craquelins de riz brun qui se mange comme des chips, et ont le même effet, dure de s’arrêter, les « RiceWorks« . En plus, ils sont certifiés sans gluten pour chaque saveur, ne contiennent aucun arôme artificiel ni préservatif.

Image

C’est ma mère qui les a découverte. Elle n’est pas G-free mais depuis mon diagnostique, elle remarque tous les produits sans gluten et m’a aidé à « refaire » mon garde-manger. Elle avait acheté un petit sachet de la saveur originale à l’occasion d’un souper de famille, et je les ai tout de suite adoré. Peu après, elle est tombée sur la saveur BBQ qu’on a goûté avec mon père et qu’on a beaucoup aimé tous les trois. Donc même les non-GF les aime!!!

Allez, je vous quitte, ma mère vient justement de m’en fournir, je vais aller m’en servir un petit bol! (Thanks Mom!)

Un livre GÉNIAL!

Après une grosse journée au boulot, je suis arrêtée à l’épicerie pour acheter ce qu’il me manquait pour préparer un stir-fry, comme toujours, j’ai été attiré par le rayon des bouquins… et évidemment, ceux de recettes. Je suis tombée sur un livre que j’avais déjà feuilleté quelques fois et qui me tentait, et surprise, il était à moitié prix… pas besoin de préciser que je suis repartie avec! Le voici! Image

Évidemment, une fois à la maison, je l’ai feuilleté à nouveau et j’ai vraiment hâte d’avoir du temps libre pour en tester plusieurs. Ce qui m’a attiré dans ce livre, de un, c’est que ce sont des ingrédients communs pour la plupart (le premier livre que je me suis achetée ne sert pas souvent, les ingrédients sont difficiles à trouver… ) mais aussi, à la fin de chaque chapitre, il y a une mini-section et pour chaque recette, on présente 5 ou 6 variantes. C’est un gros plus selon moi. Et finalement, il y a une bonne section de pains. J’aimerais découvrir quelques recettes de pain à faire à la maison pour pouvoir varier. Et surtout, trouver une recette qui serait bonne sans être toasté… qui aurait cru que je m’ennuierais de manger des snadwichs!!!