Comment j’ai su…

Commençons donc par le début. Une question qu’on me pose souvent depuis mon diagnostic: » Mais comment tu as su que c’était le gluten? »

Mon cheminement est en un sens différent tout en étant semblable à celui de plusieurs intolérants au gluten ou coeliaque. Différent car je n’ai pas été diagnostiqué par un gastro-entérologue, mais semblable, car il aura fallu plusieurs années avant que l’on sache enfin. J’ai eu droit, comme la plupart des g-free, à plusieurs diagnostiques dont le favori « Syndrôme du côlon irritable », aussi connu sous le pseudo de « diagnostic-poubelle ».

Revenons-en à mon parcours. Mes troubles ont commencé vers l’âge de 14 ans par des brûlements d’estomac fréquents. Après quelques semaines on va consulter. Gastrite me dit-il, et il me donne une diète non-irritante à suivre. On coupe tout ce qui est acide. Ça soulage temporairement. Commence ensuite les pilules, et leurs effets secondaires. À chaque fois, ça soulage sans soigner. Je passe ensuite des panoplies de tests pas agréables avec des préparations encore plus désagréables. À 18 ans, donc 4 ans plus tard, on découvre que j’ai des pierres à la vésicule biliaire qui se feront retirer 18 mois et plusieurs livres de poids en moins plus tard. On peut s’attendre à ce que les symptômes (puisque vomissements, diarrhées et nausées s’y sont ajoutés) disparaissent après la chirurgie, mais ce ne fût pas le cas.

Recommence alors la ronde des spécialistes, et autres tests. Cette fois, je passe une gastroscopie, test où l’on doit avaler une caméra au bout d’un fil, tout en empêchant le réflexe normale de vouloir la vomir… Rien de concluant, il reste de l’inflammation. On me prescrit à nouveau des comprimés et de manger sans irritants… malgré tout, j’ai des douleurs fréquentes et je visite un peu trop souvent les toilettes… de façon soudaine. J’ai alors 20 ans et je décide de « faire avec » et d’accepter ces symptômes comme faisant partie de mois.

Vers 24 ans, un nouveau symptôme apparaît que je ne peux ignorer, du sang dans mes selles. Et ça repart, hôpital, diète, noter tout ce que je mange, mes symptômes, des tests. On veut me faire passer une coloscopie, mais mon corps ne tolère par les laxatifs, je les vomis, et ce n’est pas l’effet recherché. Je passe donc une rectoscopie, qui ne montre finalement… rien. Diagnostic: Syndrôme du Colon Irritable. Je fais avec jusqu’à…

L’été 2012. Une douleur constante apparaît au bas de mon ventre, sur le côté. J’ai l’impression que c’est un ovaire. J’attends un cycle, elle est toujours présente. Je prends donc rendez-vous et j’attends. Je vois finalement mon médecin qui me réfère pour une échographie. Des mois d’attente. La douleur augmente et devient de plus en plus difficile à supporter. J’appelle ma gynéco, mais encore là, il y a de l’attente. Mon ventre se met à enfler, je suis toujours fatiguée… finalement, n’en pouvant plus, je vais à l’hôpital, où l’on me diagnostique une infection de l’utérus. Trois semaines d’antibios digne d’un cheval de course. Je me sens mieux, mais pas complètement remise. Un mois plus tard, je passe une écho sur laquelle on ne voit rien d’anormal. Pourtant, la douleur est là, presque constante. Je vois finalement ma gynéco qui est bien mal de ne pouvoir m’aider mais qui sans le savoir, a trouvé, par une toute petite phrase, une suggestion:  » … et si c’était le gluten? »

6 réflexions sur “Comment j’ai su…

  1. Ah, pauvre toi… que c’est décourageant! Tant de spécialistes qui auraient dû au moins y penser, surtout quand tout le reste échouait… je veux bien qu’il y a une dizaine d’années c’était moins connu, voire moins courant peut-être? Mais tout de même… pas à ce point! Pas il y a un ou deux ans!
    Je suis bien heureuse qu’ils aient trouvé enfin et que tu ailles mieux après tout ce temps!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s